•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’amour du plongeon de Noland Léger Lazary

L'heure de pointe Toronto/Windsor

Avec Alison Vicrobeck

En semaine de 15 h 30 à 18 h

L’amour du plongeon de Noland Léger Lazary

Rattrapage du jeudi 28 novembre 2019
Noland Léger Lazary en compétition de plongeon

Noland Léger Lazary, élève de l'École St-Charles Garnier à Durham en compétition de plongeon au Championnat Provincial Junior et Senior de Gatineau 2019

Photo : Gracieuseté de Adelle Léger et Craig Lazary

Noland Léger Lazary pratique le plongeon depuis maintenant 5 ans. L'athlète autiste de 12 ans y trouve même un outil pour l'aider à se concentrer.

Chacun à sa propre façon de se préparer, mais l’une de mes méthodes pendant la compétition est de me concentrer seulement quelques secondes avant le plongeon, mais c’est plus intense.

Noland Léger Lazary

Cet élève de 8e année de l’École secondaire catholique Saint-Charles Garnier de Whitby a été nommé l’an dernier plongeur exceptionnel par Dive Ontario. Il s’est même qualifié pour une compétition nationale à Regina en Saskatchewan.

Noland Léger Lazary montre ses médailles après une compétition de plongeon

Noland Léger Lazary de l'École Saint Charles Garnier à Durham après une compétition provinciale de plongeon

Photo : Gracieuseté de Adelle Léger et Craig Lazary

Noland pratique le plongeon 5 jours et s’entraîne 17 heures par semaine. Quand il a une compétition, l'entraînement augmente à 35 heures. Son but est de se qualifier encore cette année, à l'échelle nationale.

Il participe à la compétition Ontario Winter Provincials qui se déroule cette semaine à Windsor.

L’heure de pointe reçoit tous les jeudis des jeunes de moins de 25 ans de notre région pour voir ce qui les anime, ce qui les passionne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi