•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

À la découverte de Marie-Angélique Le Blanc

L'heure de pointe Toronto/Windsor

Avec Alison Vicrobeck

En semaine de 15 h à 18 h

À la découverte de Marie-Angélique Le Blanc

Rattrapage du lundi 18 novembre 2019
L'historienne Danièle Caloz prononce une conférence biographique sur Marie-Angélique Le Blanc, née en 1712, jeune enfant autochtone, elle a été vendue comme esclave à des Français.

L'historienne Danièle Caloz, prononce une conférence "Les neuf vies de Marie-Angélique Le Blanc" à l'invitation de la Société d'histoire de Toronto.

Photo : Radio-Canada

La vie semée de péripéties de la jeune Autochtone Marie-Angélique Le Blanc, vendue comme esclave en Nouvelle-France fera l'objet d'une conférence de l'historienne de la Société d'histoire de Toronto, Danièle Caloz.

Marie-Angélique Le Blanc est née en 1712 à l'ouest du lac Michigan, dans le Wisconsin actuel, de la Nation des Renards, les Meskwaki.

Elle a été vendue comme esclave à l’âge de 4 ans. Des Français de la Nouvelle-France l'ont emmené dans un fort français au Labrador. Après que des Inuits aient incendié le fort, Marie-Angélique Le Blanc déménage en France avec ses maîtres.

Elle débarque à Marseille en pleine peste. Abandonnée dans une fabrique de soie, Marie-Angélique Le Blanc fuira, on croit de mauvais traitements et elle se débrouillera pendant dix ans comme enfant sauvage de la forêt.

Le récit de Danièle Caloz, est appuyé de recherches récentes sur ce personnage dont la véritable biographie n’a été prouvée que tout récemment.

La conférence Les neuf vies de Marie-Angélique le Blanc de la Société d’histoire de Toronto aura lieu mercredi 20 novembre à l'Alliance française à 19 h.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi