•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'heure de pointe Toronto/Windsor

Avec Alison Vicrobeck

En semaine de 15 h à 18 h

Les cinq jours de Divali

Audio fil du lundi 28 octobre 2019
L'autel préparé par Srini et sa famille, ainsi que des vêtements et plats traditionnels.

Srini Varadarajan, natif d'Inde et résident à Toronto, célèbre Divali avec sa famille.

Photo : Srini Varadarajan

Des hindous à travers le monde célèbrent jusqu'à jeudi la fête traditionnelle de Divali, qui met de l'avant la victoire du bien et de la lumière sur les ténèbres.

Pour Srini Varadarajan, qui né en Inde et réside maintenant Toronto, Divali est l'occasion de se rassembler et de passer du temps avec sa famille et ses amis.

C'est comme un mélange entre Noël et l'Action de grâce, où on remercie pour tout ce que l'on a, et on fait des échanges de cadeaux.

Srini Varadarajan

Alors que certains hindous célèbrent Divali cinq jours d'affilée, Srini et sa famille fêtent plutôt la veille de Divali et le jour même, c'est-à-dire dimanche.

La nourriture préparée ou achetée à l'occasion des festivités varie selon les régions de l'Inde. Selon Srini, deux gâteries incontournables sont le gulabjamun, une friandise à base de lait, et la mixture, un mélange de plusieurs types de fritures.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi