•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le droit, la vocation de Vincent Rocheleau

L'heure de pointe Toronto/Windsor

Avec Alison Vicrobeck

En semaine de 15 h 30 à 18 h

Le droit, la vocation de Vincent Rocheleau

Audio fil du vendredi 18 octobre 2019
L'homme fixe l'objectif devant un fond orange-rouge

Vincent Rocheleau est un jeune avocat originaire de Tecumseh travaillant à Toronto.

Photo : Avec l'autorisation de Vincent Rocheleau

« D'instinct, je voulais être avocat », affirme Me Vincent Rocheleau avec conviction. Dès un jeune âge, le jeune homme originaire de Tecumseh, près de Windsor savait qu'il se dirigerait vers le droit.

Récemment diplômé de l’Université d’Ottawa, Vincent Rocheleau se spécialise en litiges civils et commerciaux ainsi que le droit de l’emploi. Il pratique aujourd’hui dans la Ville Reine. Me Rocheleau est aussi membre de l'Association du Barreau de l'Ontario et de la Société des plaideurs.

Peu importe le client, Me Rocheleau, affirme que l’avocat intervient toujours dans un moment crucial de la vie des gens. Son rôle est très important et aura un grand et long impact sur la vie du client.

Quand l’avocat entre dans le jeu, c’est que la situation est grave.

Me Vincent Rocheleau

Selon Vincent Rocheleau, la base pour un avocat est d’être toujours bien préparé et concentré. Les journées peuvent être longues. Il raconte qu’il a déjà travaillé 32 heures d’affilée.

Sociétaire au sein du cabinet Van Kralingen & Keenberg LLP à Toronto, il constate qu’il y a un nombre grandissant d’avocats francophones dans la Grande région de Toronto.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi