Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

 Alison Vicrobeck
Audio fil du jeudi 19 septembre 2019

Le chemin vers l’intégration de Céleste Tshizena

Publié le

Céleste Tshizena se tient devant l'atrium de Radio-Canada.
Céleste Tshizena est une congolaise d'origine et fréquente le Collègue Glendon.   Photo : Radio-Canada / Ramin Pezeshki

Installée en Ontario il y a peine 2 ans, Céleste Tshizena commence à sentir chez elle dans sa terre d'accueil.

L’étudiante de 22 ans en science politique et relations internationales au Collège Glendon de l’Université York est née en République démocratique du Congo.

Même si la reconnaissance de ses crédits universitaires a été un long processus et qu’elle ne maîtrisait pas bien l’anglais à son arrivée, son ambition et sa persévérance ont aidé à son intégration.

La jeune adulte affirme que le fait d’étudier à Glendon et de trouver de nouveaux amis m’a aidé à mieux m’intégrer à Toronto.

Passion politique

Les études occupent une place importante dans le quotidien de Céleste Tshizena. Le pouvoir me passionne, affirme-t-elle. Ses cours permettent de mieux comprendre le pouvoir, la justice, la paix, le gouvernement, les relations intergouvernementales.

L’étudiante croit qu’il faut accorder une place de choix aux jeunes en ce qui concerne la politique.

Je pense que les jeunes n’y occupent pas une grande place aujourd’hui. Il faut essayer de les intégrer dans la vie politique, le résultat sera émouvant.

Céleste Tshizena

Chargement en cours