•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

10 jeunes ont besoin de vos messages de soutien

L'heure de pointe Toronto/Windsor

Avec Alison Vicrobeck

En semaine de 15 h 30 à 18 h

10 jeunes ont besoin de vos messages de soutien

Rattrapage du vendredi 6 décembre 2019
Les photos de dix jeunes d'Iran, Mexique et même du Canada, avec le sigle d'un timbre poste jaune d'Amnistie internationale et dessus le slogan de la campagne: Marathon d'écriture Écrire ça libère!

Au traditionnel marathon d'écriture: Écrire ça libère! cette année dix jeunes sont ciblés dans la campagne

Photo : Amnistie internationale

Le Marathon d'écriture Écrire, ça libère! se tient à Toronto le 7 décembre au kiosque d'Amnistie internationale au Salon du livre de Toronto en français, à la Bibliothèque de référence.

Cette année le marathon d'écriture focalise sur dix jeunes de moins de 25 ans qui ont besoin de vos messages de soutien et de solidarité, dit France-Isabelle Langlois, directrice générale d'Amnistie internationale Canada francophone.

Ce sont des jeunes qui sont parfois emprisonnés, parfois menacés d'emprisonnement, ou des jeunes qui luttent contre des violations importantes de droits humains. France-Isabelle Langlois cite en exemple le cas de la communauté autochtone de Grassy Narrows en Ontario..

Cinquante ans plus tard, l'eau est toujours polluée au mercure (jeté) par des papetières, 56 communautés autochtones n'ont pas d'eau potable, ajoute France-Isabelle Langlois.

Chaque année, près de 85 000 cartes quittent le Canada et se joignent aux six millions envoyées de par le monde. Depuis 25 ans, 77% des cas d'emprisonnements soutenus par les marathons d'écriture d'Amnistie internationale se sont soldés par des libérations.

À savoir

QUOI: Marathon d'écriture Écrire ça libère!
OÙ: Salon du livre de Toronto à la Bibliothèque de référence
QUAND: samedi après-midi 7 décembre

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi