•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La chauve-souris : source de transmission de plusieurs maladies

L'heure de pointe Toronto/Windsor

Avec Alison Vicrobeck

En semaine de 15 h à 18 h

La chauve-souris : source de transmission de plusieurs maladies

Rattrapage du jeudi 9 avril 2020
La tête d'une chauve-souris en gros plan. On peut voir ses dents, sa langue, ses yeux et ses oreilles.

Les chauves-souris sont soupçonnées d'être les hôtes de la COVID-19 et de l'Ebola.

Photo : Getty Images / Patrick Pleul

Comment un petit animal peut-il être la source d'épidémies mondiales? La réponse est en partie dans son système immunitaire robuste.

Les chauves-souris sont les seuls mammifères volants. Toute cette énergie dépensée pour voler ça a un coût, ça peut endommager l’organisme et nos cellules et pour lutter contre ça les chauves-souris semblent avoir développé différents mécanismes qui les protègent, explique le chroniqueur scientifique Damien Grapton.

Même si la chauve-souris est immunisée contre un virus, celui-ci ne disparaît pas pour autant. Lorsque le virus débarque chez l’humain, notre réponse n’est pas aussi efficace que celle de la chauve-souris, ajoute Damien Grapton.

L’animal nocturne transmet par la suite les virus via un hôte intermédiaire. Dans le cas de l'Ebola, c’était par les gorilles et les chimpanzés alors que certains experts citent les pangolins comme source intermédiaire de la COVID-19.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi