•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Busy Hands

L'heure de pointe - Acadie

Avec Amélie Gosselin

En semaine de 16 h à 18 h,
16 h 30 à 18 h 30 à T.-N.-L.

Busy Hands

Audio fil du mercredi 5 décembre 2018
Les Soeurs Jeanne Aimée Audet, Marie Saulnier et Virginie Poirier travaillent leur tricot tandis que Soeur Rose Mary Mombourquette prend une petite pause.

Les Soeurs Jeanne Aimée Audet, Marie Saulnier et Virginie Poirier travaillent leur tricot tandis que Soeur Rose Mary Mombourquette prend une petite pause.

Photo : Radio-Canada / Gregory Wilson

Busy Hands est un regroupement de femmes à la retraite, la plupart d'anciennes Filles de Jésus, qui tricote dans le but de venir en aide aux moins favorisés du Nouveau-Brunswick.

Soeur Marie Saulnier a fondé le groupe en l'an 2000.

Soeur Marie Saulnier, fondatrice de Busy Hands, passe sa laine bleue à l'entour son aiguille.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Soeur Marie Saulnier, fondatrice de Busy Hands, passe sa laine bleue à l'entour son aiguille.

Photo : Radio-Canada / Gregory Wilson

J’avais dit que je commence uniquement si j’avais 1000 morceaux [à vendre]. Alors toutes les religieuses m’ont donné un coup de main [et nous avons réussi].

Soeur Marie Saulnier
Soeur Marie Therese Arseneault tricote. Au loin, de gauche à droite, Soeur Vivian Fraser discute pendant que les Soeurs Jeanne Aimée Audet, Marie Saulnier et Virginie Poirier s'acharnent sur leur tricot. Soeur Rose Mary Mombourquette observe les Soeurs devant elle.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Soeur Marie Therese Arseneault tricote. Au loin, de gauche à droite, Soeur Vivian Fraser discute pendant que les Soeurs Jeanne Aimée Audet, Marie Saulnier et Virginie Poirier s'acharnent sur leur tricot. Soeur Rose Mary Mombourquette observe les Soeurs devant elle.

Photo : Radio-Canada / Gregory Wilson

Le groupe comporte maintenant entre 17 et 20 membres et tricote toutes les semaines.

Depuis sa création, Busy Hands a amassé plus de 70 000$ pour des organismes sans but lucratif.

Les Soeurs Amelia Daveau, Marie Therese Arseneault et Edna Fraser tricotent leurs morceaux. Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les Soeurs Amelia Daveau, Marie Therese Arseneault et Edna Fraser tricotent leurs morceaux.

Photo : Sophie MacGowan

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi