•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Célébrer Noël à 31 degrés Celsius

L'heure de pointe - Acadie

Avec Amélie Gosselin

En semaine de 16 h à 18 h,
16 h 30 à 18 h 30 à T.-N.-L.

Célébrer Noël à 31 degrés Celsius

Audio fil du mercredi 25 juillet 2018
Le Père Noël est en visite au camping du  Parc municipal Jardine.

Le Père Noël est en visite au camping du Parc municipal Jardine.

Photo : Radio-Canada / Anthony Azard

Célébrer Noël en plein mois de juillet, c'est une tradition depuis maintes années pour les campeurs. Pourquoi cette tradition?

Au camping du parc municipal Jardine à Richibucto, au Nouveau-Brunswick, l’ambiance est à la fête… celle du temps des Fêtes.

À une température de 31 degrés Celsius, les enfants rassemblés à l’extérieur ont participé à un bingo, des activités de coloriages et l’inévitable visite du père Noël.

Julie Gray, adjointe administrative au village de Richibucto.
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Julie Gray, adjointe administrative au village de Richibucto.

Photo : Radio-Canada / Anthony Azard

Julie Gray est adjointe administrative au village de Richibucto et s’occupe des activités du mercredi au camping. « Ils savent que Noël s’en vient quand même dans un petit bout, puis ils étaient heureux de raconter au père Noël ce qu’ils attendaient pour le mois de décembre », affirme celle qui a déjà participé à ce genre d’activité quand elle était jeune.

C’était la tradition. On avait des courses à vélos décorés à l’image de Noël.

Julie Gray, village de Richibucto

Pour Paulette Daigle, une résidente de l’endroit, il est important de célébrer cette fête popularisée en camping. C’est une occasion pour elle de passer du temps avec sa seule petite fille. « Les valeurs ne sont pas pareilles. Maintenant, c’est les cadeaux, les jeux », raconte celle qui aime célébrer la fête de Noël entourée de la famille.

Amélie est accompagnée sa grand-mère au camping du Parc municipal Jardine de Richibucto.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Amélie est accompagnée sa grand-mère au camping du Parc municipal Jardine de Richibucto.

Photo : Radio-Canada / Anthony Azard

Sa petite-fille Amélie aime beaucoup Noël parce qu’elle aime jouer avec ses amis. À 7 ans, elle comprend que la famille est importante, mais aime tout de même recevoir des jouets sous l’arbre de Noël.

Un concept québécois?

L’histoire du Noël du campeur est d’origine québécoise.

Avant même que les deux dernières semaines de juillet soient surnommées « les vacances de la construction », les campeurs installés sur leur terrain saisonnier cherchaient une occasion de se rassembler comme on le fait pendant le temps des Fêtes. C’est ainsi que l’on créa, le Noël des campeurs.

Aux fils des ans, le concept s’est répandu à travers les différents campings du Québec, puis du Nouveau-Brunswick. Elle a maintenant une portée de plus en plus importante au pays.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi