•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'heure de pointe - Acadie

Avec Amélie Gosselin

En semaine de 16 h à 18 h,
16 h 30 à 18 h 30 à T.-N.-L.

Se débarrasser des seringues souillées chez les pompiers à Moncton

Audio fil du mercredi 11 avril 2018
Le Service incendie de la Ville de Moncton offrira deux boîtes où disposer de seringues souillées de façon sécuritaire.

Le Service incendie de la Ville de Moncton offrira deux boîtes où disposer de seringues souillées de façon sécuritaire.

Photo : Radio-Canada

Le Service d'incendie de la Ville de Moncton souhaite offrir au public un endroit sécuritaire où jeter des seringues souillées. Tant les utilisateurs que les citoyens pourront bientôt le faire dans deux casernes de Moncton.

« Tout ce qu’on fait nous, c’est [offrir] un endroit où les gens peuvent amener les seringues souillées, [...] tant les personnes qui les utilisent que celles qui les trouvent dans un parc par exemple », explique Éric Arsenault, chef du Service d'incendie de Moncton.

Deux boîtes à seringues en métal seront installées aux abords des casernes des rues Botsford et St-George.

Les boîtes sont installées dans le cadre d’un projet pilote. Les pompiers veulent répondre aux doléances de citoyens qui ont trouvé des seringues souillées dans des lieux publics, sans savoir comment s'en débarrasser. « Il y a une demande [...] de la part de certains membres de la communauté pour avoir un endroit sécuritaire où on peut déposer des seringues souillées. »

Le problème de ce genre de boîte, indique le chef pompier Éric Arsenault, c'est qu'elles peuvent être rouvertes pour en ressortir les seringues.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le problème de ce genre de boîte, indique le chef pompier Éric Arsenault, c'est qu'elles peuvent être rouvertes pour en ressortir les seringues.

Photo : Radio-Canada

Les pompiers ne sont pas la police

Éric Arsenault assure que les pompiers ne vont ni juger ni dévisager les gens qui viendront jeter des seringues. « On ne veut pas aller dans ce genre de situation-là », soutient le chef pompier.

La seule motivation des pompiers est celle de la « sécurité publique », insiste-t-il. « On a tous une certaine responsabilité à prendre là-dedans et je crois que le Service d'incendie a identifié le rôle [qu’il] peut jouer. »

Les boîtes doivent être installées dans environ deux semaines. Les citoyens qui voient des seringues dans des lieux publics et qui ne désirent pas les jeter eux-mêmes peuvent communiquer avec la Ville de Moncton.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi