•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Amazon et les entreprises locales : David contre Goliath?

L'heure de pointe - Acadie

Avec Amélie Gosselin

En semaine de 16 h à 18 h,
16 h 30 à 18 h 30 à T.-N.-L.

Amazon et les entreprises locales : David contre Goliath?

Audio fil du mardi 6 février 2018
Une boîte portant le logo d'Amazon posée sur le sol d'un entrepôt vide

Amazon, géant du commerce en ligne

Photo : Radio-Canada / François Joly

Le plus récent sondage mené conjointement par le Huffington Post et la firme de sondage Léger conclut que la majorité des Canadiens ont effectué au moins un achat sur Amazon. Cette augmentation des achats en ligne a des conséquences parfois néfastes sur les entreprises locales.

« Les Amazon de ce monde eux ne paient pas les impôts fonciers ici, ne paient pas les taxes complètes que nous nos entreprises ont besoin de payer [...]¸ faut avoir une certaine limite avant que ça ne prenne trop d’ampleur », souligne Louis-Philippe Gauthier, directeur provincial à la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante.

En plus de constater l’impact que peut avoir le commerce en ligne sur les activités locales, il faut se rappeler que cette tendance risque de s’accroître croit M. Gauthier. Notamment parce qu’on remarque que c’est surtout la jeune génération qui fait ses achats en ligne.

En entrevue. Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Louis-Philippe Gauthier, directeur des affaires provinciales à la Fédération canadienne de l'entreprise indépendante

Photo : Radio-Canada

Celui-ci rappelle donc que l’une des façons de contrecarrer de potentielles répercussions de la présence d’Amazon est d’acheter localement. « Acheter local ça encourage les emplois ici, ça encourage nos entrepreneurs à investir et à développer leurs entreprises. »

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi