Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Martine Blanchard
Audio fil du mercredi 16 janvier 2019

La ville en chanson : quand les blessures psychologiques se transforment en musique

Publié le

Jonathan Brun, participant
Jonathan Brun, participant   Photo : Radio-Canada

L'événement La ville en chanson en est à sa troisième édition à Moncton. La soirée jumèle un auteur-compositeur-interprète et une personne qui a vécu des épreuves traumatisantes dans sa vie.

En salle de répétition, l'artiste Christine Melanson échange avec Jonathan Brun. Ce dernier a souffert d'intimidation dans sa jeunesse. Il avoue que l'exercice le ramène à un moment difficile de sa vie.

Ça m'a pris un peu de temps à sortir ça de moi-même.

Jonathan Brun, victime d'intimidation
Mélanie LeBlanc, directrice artistique de La ville en chanson
Mélanie LeBlanc, directrice artistique La ville en chanson Photo : Radio-Canada

La directrice artistique de la soirée, Mélanie LeBlanc, croit qu'il faut beaucoup de courage pour raconter ses blessures à une personne qui s'en inspirera pour faire une chanson originale.

Cinq histoires sont mises en chansons cette année. Agression sexuelle, transition de genre, un combat contre la dépression, une famille dysfonctionnelle et l'intimidation ont inspiré
les auteurs-compositeurs-interprètes.

Christine Melanson, auteure-compositrice-interprète
Christine Melanson, auteure compositrice interprète Photo : Radio-Canada

Christine Melanson s'est mise dans la peau de Jonathan pour composer sa chanson.

C'est un projet qui m'a fait grandir parce que c'est une chose de rester fidèle et respecter l'histoire. Écouter et être la voix de cette personne, c'est vraiment un défi.

Christine Melanson, auteure-compositrice-interprète
Kevin McIntyre, auteur-compositeur-interprète.
Kevin McIntyre, auteur compositeur interprète. Photo : Radio-Canada

De son côté l'auteur-compositeur-interprète Kevin Mcintyre décrit le projet comme un grand privilège.

Le monde nous cache toutes sortes de choses, mais dans ce cas-ci, c'est vraiment franc.

Kevin Mcintyre, auteur-compositeur-interprète

Kevin McIntyre a reçu le témoignage d'une jeune fille qui a été agressée sexuellement et dont la mère avait des problèmes de drogues. Elle a maintenant 17 ans. Kevin Mcintyre dit ne pas avoir la prétention que sa chanson rend complètement justice à toute cette souffrance.

Ces histoires restent souvent cachées, on pense qu'il n'y a rien comme ça dans notre ville. C'est ce qui m'a frappé, le masque de la société et c'est dans cette optique que j'ai écrit la chanson.

Kevin Mcintyre, auteure-compositeur-iinterprète

Le processus a quelque chose de thérapeutique selon Mélanie Leblanc. La ville en chanson exige une authenticité de la part de tous les participants et c'est ce qui fait de l'événement une soirée riche en émotion, selon elle.

La ville en chanson est une initiative de Centraide, le concept est né à Toronto et Moncton a emprunté le concept. Halifax a aussi sa version de l'événement. La soirée permet de reconnaître le travail des organismes communautaires qui viennent en aide aux personnes en difficulté dans les communautés.

Shaun LeBlanc, Michelle Day Thibodeau et Amy Stone complètent le groupe des auteurs-compositeurs-interprètes qui participent à l'initiative. La ville en chanson a lieu jeudi à 19 h au théâtre Capitol de Moncton.

Chargement en cours