Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Martine Blanchard
Audio fil du jeudi 10 janvier 2019

Les animaux aussi souffrent de dépression saisonnière

Publié le

La chatte Bella a 7 ans
La chatte Bella a 7 ans   Photo : Radio-Canada

Manque d'énergie, perte de motivation, sommeil perturbé : il n'est pas rare de constater chez l'humain les symptômes de la dépression saisonnière en cette période de l'année, mais les animaux de compagnie peuvent aussi en souffrir.

La vétérinaire Karine Eusanio-Cormier de la clinique Grey Cove de Dieppe croit que les gens sous-estiment souvent les émotions que les chiens et les chats peuvent ressentir. Selon elle,on trouve suffisamment d'anecdotes qui montrent que certains animaux de compagnie subissent une dépression saisonnière.

La vétérinaire Karine Eusanio-Cormier
La vétérinaire Karine Eusanio-Cormier Photo : Radio-Canada

Même s'il n'existe pas beaucoup de recherches scientifiques sur la question, la vétérinaire croit que les symptômes sont facilement identifiables. Une diminution du niveau de l'énergie, un manque de motivation à sortir de la maison et même le désintérêt d'interagir avec les humains de son entourage peuvent être des signes de dépression saisonnière.

La lumière jouerait un rôle important dans le déclenchement de cet état dépressif, affirme Karine Eusanio-Cormier.

Les animaux sentent le changement de saison, les chats plus que les chiens.

Karine Eusanio-Cormier, vétérinaire

Après la période effervescente des Fêtes pendant laquelle la famille a eu plus de temps pour jouer avec l'animal, ce dernier peut trouver particulièrement difficile le retour à la routine.

Après une période d'excitation, ça peut prendre quelques semaines à l'animal pour retrouver l'homéostasie, c'est-à-dire à l'équilibre.

Karine Eusanio-Cormier, vétérinaire

Le propriétaire devrait s'inquiéter de l'état de son animal s'il note une perte de poids importante et si l'animal manifeste des comportements neurologiques anormaux, comme marcher en faisant des cercles constamment ou s'accoter sur un mur.

Karine Eusanio-Cormier estime que les traitements peuvent être environnementaux et comportementaux.

Jouer avec l'animal pendant de courtes périodes, faire de petites marches et on peut doucement réhabituer l'animal à sortir de sa coquille et retrouver sa motivation.

Karine Eusanio-Cormier, vétérinaire
Des empreintes de chiens dans la neige.
Des empreintes de chiens dans la neige. Photo : Radio-Canada

Il existe aussi des produits naturels pour les animaux qui aident à rétablir le bon niveau de stress chez l'animal. Ces produits imitent les phéromones déclenchées à la naissance de l'animal. Ce produit synthétique peut calmer l'animal et l'aider à retrouver son équilibre.

Un animal peut aussi vivre une période dépressive en dehors de l'hiver, par exemple si un autre animal du domicile meurt, il fera lui aussi son deuil, selon Karine Eusanio-Cormier.

Chargement en cours