•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Aborder la COVID-19 avec ses enfants

L'heure de pointe - Acadie

Avec Amélie Gosselin

En semaine de 16 h à 18 h,
16 h 30 à 18 h 30 à T.-N.-L.

Aborder la COVID-19 avec ses enfants

Rattrapage du jeudi 12 mars 2020
Un homme est assis sur le sol dans le salon. Il tient les mains de son enfant, assis sur le sofa.

Les enfants peuvent aussi ressentir de l'angoisse au sujet de la COVID-19.

Photo : iStock

Les annonces au sujet de la COVID-19 se multiplient, créant un tourbillon d'angoisses partout sur la planète. Les enfants ne sont pas à l'abri de cette surabondance d'information. Comment les parents doivent-ils aborder le sujet avec eux?

La psychologue de Moncton, au Nouveau-Brunswick, Dre Monique Savoie, avoue s’inquiéter de l’anxiété que cette pandémie engendre, surtout en tenant compte de l’accès à la technologie. C’est sûr qu’on vit déjà dans une société où les jeunes sont souvent plus prédisposés à l’anxiété étant donné qu’ils ont plus facilement accès aux nouvelles à travers les médias sociaux, les électroniques, explique-t-elle.

Une femme est devant un micro dans un studio de radio.

Monique Savoie, psychologue

Photo : Radio-Canada / Emmanuelle Robinson

Selon elle, la nature de la discussion varie selon leur âge et leur niveau de développement, mais elle souligne qu’il est nécessaire d’aborder la question avec eux puisqu’ils sont, aussi, directement touchés par les mesures.

Elle conseille aux parents de bien s’informer avant d’entamer une discussion avec leurs enfants et d’obtenir leurs informations de sources sûres, des gouvernements et des experts du monde médical, par exemple.

Comme adulte, on veut être un bon modèle pour les enfants et pourvu qu’on partage les informations de façon calme et avec confiance, c’est sûr qu’ils vont nous faire confiance aussi.

Dre Monique Savoie, psychologue

La Dre Monique Savoie explique qu’avec les jeunes enfants, il est préférable de présenter la situation de façon moins alarmante. On leur partage juste comme ça, de façon bien simple, honnête, calmement pour ne pas créer des anxiétés élevées qui ne sont pas nécessaires.

Occasions d’apprentissage

Malgré l’anxiété collective qui touche la population, la psychologue voit cette situation comme une belle occasion d’apprentissage pour les jeunes et les enfants.

La Dre Monique Savoie explique que d’autres situations causant de l’angoisse surviendront dans la vie des enfants à l’avenir. Selon elle, les parents peuvent profiter de leur discussion portant sur la COVID-19 pour aborder plus largement le sujet des sources d’information crédibles. C’est une bonne conversation à avoir pour clarifier les informations qu’ils ont eues et les éduquer.

Avec les informations d’Amélie Gosselin

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi