•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une première pièce de théâtre <em>queer</em> en Acadie

L'heure de pointe - Acadie

Avec Amélie Gosselin

En semaine de 16 h à 18 h,
16 h 30 à 18 h 30 à T.-N.-L.

Une première pièce de théâtre queer en Acadie

Rattrapage du mercredi 8 janvier 2020
Un individu est assis à table avec son café, son carnet et stylo sous la main.

L'artiste, Xavier Gould.

Photo : Bianca Richard

L'artiste, Xavier Gould, est dans les premières étapes de la préparation d'une pièce de théâtre queer acadienne.

Deux semaines de rencontres lui ont permis de discuter avec des gens de la communauté LGBTQ2+ des provinces maritimes. Xavier Gould compte raconter leurs histoires dans son spectacle Déportes-moi: le disco Queer Acadie.

Au terme de sa recherche qui comporte plus d’une quarantaine d’heures d’entrevues, Xavier Gould a rencontré des gens se définissant comme homosexuels, lesbiennes, transgenres, pansexuels, entre autres. C’est le cas de Diane Doiron, cette ancienne militaire de Pointe-Sapin, au Nouveau-Brunswick, qui a subi des injustices au sein des Forces armée canadienne en raison de son orientation sexuelle.

Quatre individus sont dans une cuisine et sourient.

Diane Doiron, Xavier Gould, Pamela Ibbitson et Bianca Richard lors d'une rencontre de recherche pour la pièce de théâtre Déportes-moi: le disco Queer Acadie.

Photo : Diane Doiron

Dans son spectacle qui sera présenté en 2021, l’artiste originaire de Shediac tentera de définir la queerness francophone acadienne ajoutant que cette définition va bien au-delà de son personnage de Jass-Sainte Bourque.

Ce n’est pas pour venir compliquer l’histoire, c’est pour montrer que l’histoire est variée. C’est ben plus beau, c’est ben plus excitant de même.

Xavier Gould

Vivre sa queerness en milieu rural

Bien que le processus de création est a ses tout débuts, Xavier Gould explique que le thème de la ruralité a été soulevé plusieurs fois durant ses discussions. Quand t’es queer et que tu vis en ruralité, il y a de quoi de vraiment, des fois, tragiques, mais aussi de quoi de vraiment beau. Quand on pense à la ruralité dans le cadre de la queerness, on pense souvent à la violence ou le mauvais, le rejet. Et ça, ça en fait partie, mais il y a un autre côté. Quand on compare le rejet et tout ça, le côté plus négatif avec le côté plus beau, ça vient livrer une poésie, ça vient nous montrer que vivre en ruralité n’est pas nécessairement péjoratif ou moins que, ajoute Xavier Gould.

L’idée que les gens dans les grands centres vivent une meilleure vie, ça, c’est un mythe et moi j’espère qu’avec les histoires queers francophones que je peux venir casser ce mythe-là.

Xavier Gould

Dans son spectacle, Xavier Gould n’incarnera pas son célèbre personnage de Jass-Sainte Bourque se concentrant plutôt sur l’écriture et la mise en scène du projet.

En septembre dernier, l’artiste a reçu le prix Viola Léger, remis par la Fondation pour l’avancement du théâtre francophone au Canada. Xavier Gould a aussi bénéficié d’une résidence de création au centre des arts de Banff en novembre 2019.

L’artiste est également finaliste aux prix Éloizes dans la catégorie Découverte de l’année. Le gala des Éloizes aura lieu en mai 2020 à Petit-Rocher, au Nouveau-Brunswick.

D’après le reportage d’Anne-Marie Parenteau

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi