•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'heure de pointe - Acadie

Avec Amélie Gosselin

En semaine de 16 h à 18 h,
16 h 30 à 18 h 30 à T.-N.-L.

Les loups arctiques en lumières au zoo de Moncton

Rattrapage du mardi 10 décembre 2019
Un loup qui se promène dans un enclos.

Un des deux loups arctiques du Zoo de Magnetic Hill à Moncton.

Photo : Radio-Canada / Patrick Lacelle

Le loup arctique est à l'honneur au zoo de Magnetic Hill de Moncton, au Nouveau-Brunswick, dans le cadre de l'événement des Fêtes, Zoo en lumières.

Pour l’occasion, des lumières et autres décorations en forme de loup ont été installées un peu partout au zoo.

Des silhouettes de loups sont illuminées dans un boisé.

Les décorations de loups érigées dans le cadre de Zoo en lumières.

Photo : Radio-Canada / Anne-Marie Parenteau

Depuis cinq ans, deux loups arctiques habitent au zoo de Moncton. Le printemps dernier, leur enclos a été redessiné et agrandi.

La directrice du zoo Magnetic Hill, Jill Marvin, explique que le nouvel enclos permet aux visiteurs et aux employés de mieux observer les loups arctiques, Siku et Auril. L’ancien enclos pour cette espèce qui est un peu timide ne donnait pas tous les comportements qu’on aimerait voir pour être capable d’assurer le bien-être des animaux et assurer le côté de l’éducation, précise-t-elle.

Une femme est debout à l'extérieur. En arrière-plan, un boisé et des décorations de loups.

La directrice du zoo Magnetic Hill, Jill Marvin.

Photo : Radio-Canada / Anne-Marie Parenteau

Habitat naturel menacé

Jill Marvin ajoute qu’en mettant de l’avant le loup arctique, le zoo espère sensibiliser la population aux défis qui touchent cette espèce, particulièrement en ce qui concerne les changements climatiques.

Le loup de l’Arctique n’est pas une espèce présentement menacée, mais la région d’où il vient est menacée par les changements climatiques.

Jill Marvin, directrice Zoo Magnetic Hill

À cause des changements climatiques, c’est sûr que les espèces qui viennent de l’Arctique sont capables d’inspirer des personnes pour prendre des petits gestes qu’ils sont capables de faire à la maison pour appuyer les animaux de l’Arctique, explique Jill Marvin.

Un loup blanc est couché sur le sol.

Le Zoo Magnetic Hill de Moncton compte deux loups arctiques.

Photo : Radio-Canada / Anne-Marie Parenteau

Avec la fonte des glaces, leurs proies, telles que les caribous, les boeufs musqués et les lemmings trouvent plus difficilement leur nourriture et ont peu d’endroits où se cacher. Une situation favorable pour les loups arctiques, avoue Jill Marvin. En réalité les changements climatiques favorisent la chasse des loups arctiques, mais ce n’est pas naturel. Ça débalance tout.

D’après le reportage d’Anne-Marie Parenteau

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi