•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'heure de pointe - Acadie

Avec Amélie Gosselin

En semaine de 16 h à 18 h,
16 h 30 à 18 h 30 à T.-N.-L.

Raviver l’estime de soi à l’aide de la photographie

Audio fil du jeudi 3 octobre 2019
Un groupe de femmes photographiées en petite tenue sur le bord de l'eau.

Un groupe de femmes se sont rassemblées pour discuter du corps de la femme, de confiance en soi.

Photo : Gracieuseté Sharlie Faye Lemieux

La photographe, Sharlie Faye Lemieux, photographie des mariages, mais elle propose aussi des sessions de photos intimes mettant de l'avant la beauté et les différences du corps des femmes.

Les clientes sont photographiées en petite tenue et le produit final n’est pas retouché comme c’est le cas dans les magazines et dans les médias sociaux. À travers cette expérience, Sharlie Faye Lemieux, souhaite changer la perception de ses clientes au sujet de leur corps.

Une femme est assise à une table et sourit.

La photographe Sharlie Faye Lemieux offre des sessions de type «boudoir».

Photo : Radio-Canada / Anne-Marie Parenteau

Avant chaque session, la jeune photographe originaire d’Edmundston entame avec ses clientes une discussion sur le corps de la femme et les insécurités qui l’accompagnent.

C’est toujours quelque chose qu’on a appris à cacher, mais ce n’est pas censé être comme ça. On ne devrait pas cacher ce que notre corps a fait pour nous parce que notre corps est vraiment courageux, explique Sharlie Faye Lemieux.

C’est vraiment une série de photos pour voir que la femme est forte, la femme est courageuse

Sharlie Faye Lemieux

Des imperfections comme les vergetures et la cellulite sont toutes vraies, selon elle, et c’est tout le monde qui a ça, précise-t-elle.

Elle ne voulait pas mettre de l’avant des photos retouchées. Je ne voulais pas avoir des photos de magazines. Ce n’est pas ça que je veux voir. On voit des photos de magazines chaque jour, sur Facebook et Instagram, affirme-t-elle.

Une jeune femme tient une caméra et sourit.

La photographe Sharlie Faye Lemieux.

Photo : Gracieuseté Sharlie Faye Lemieux

Des retraites de groupe

En août dernier, Sharlie Faye Lemieux a organisé pour la première fois une session de groupe. En plus de la prise de photos, des discussions sur le corps et l’estime de soi, et une session de méditation étaient au programme.

C’était vraiment le fun et inspirant pas juste pour moi, mais pour voir que les femmes sont vraiment intéressées à ça, souligne-t-elle.

D’après le reportage d’Anne-Marie Parenteau

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi