•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La carte postale de Maurice Basque : Grand-Pré

L'heure de pointe - Acadie

Avec Amélie Gosselin

En semaine de 16 h à 18 h,
16 h 30 à 18 h 30 à T.-N.-L.

La carte postale de Maurice Basque : Grand-Pré

Rattrapage du mercredi 29 juillet 2020
La statue d'Évangéline devant l'église historique de Grand Pré.

La statue d'Évangéline qui orne le lieu historique de Grand-Pré en Nouvelle-Écosse a été inaugurée le 29 juillet 1920.

Photo : Radio-Canada

Lieu de recueillement et de réflexion pour le peuple acadien, le chroniqueur et historien, Maurice Basque, prend la route vers Grand-Pré, en Nouvelle-Écosse, à la découverte de la statue d'Évangéline. Une statue iconique qui a célébré son 100ième anniversaire, le 29 juillet 2020.

Il y a un siècle, la célèbre statue d’Évangéline est inaugurée, mais comme l’explique Maurice Basque, ce dévoilement a suscité beaucoup de frustrations. Il explique que le tout s’est fait sans la présence d’une délégation acadienne. Le dévoilement a été confié à une aristocrate britannique du nom de Lady Burnham devant des journalistes britanniques.

La statue d’Évangéline est l’oeuvre de deux grands sculpteurs canadiens-français, Louis-Philippe Hébert et son fils, Henri Hébert.

Louis-Philippe Hébert est décédé avant de réaliser la statue. Son fils Henri qui l’a fait. Henri a tenu à ce que le nom du père, Louis-Philippe, soit aussi inscrit sur le socle de la statue. C’est pour ça qu’elle a deux artistes finalement.

Maurice Basque, chroniqueur et historien

D’après la chronique de Maurice Basque

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi