•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Comment bien entretenir ses plants de tomates?

L'heure de pointe - Acadie

Avec Amélie Gosselin

En semaine de 16 h à 18 h,
16 h 30 à 18 h 30 à T.-N.-L.

Comment bien entretenir ses plants de tomates?

Rattrapage du mardi 28 juillet 2020
Des tomates

Les Britanniques et les Américains ont longtemps cru que la tomate était toxique.

Photo : iStock

Elle est ronde et goûteuse. Elle est la vedette de nombreuses sauces, s'impose dans les sandwichs et les salades; la popularité de la tomate est indéniable. La chroniqueuse, Jeanne d'Arc Lavoie, partage d'importants conseils sur l'entretien des plants de tomates.

Il existe plusieurs variétés de tomates : les tomates cerises, les tomates italiennes, les tomates jaunes, les tomates rouges portant des noms comme Célébrité, Beef, Rio Grande, Ugly et Fantastic. Mais certaines variétés sont plus faciles à récolter.

C’est sûr que les tomates cerises, les jaunes, les formes de poire, en grappes sont les plus faciles. Il n’y a pas de maladies, ça demande peu d’entretien.

Jeanne d’Arc Lavoie, chroniqueuse

Le début de la saison a été difficile cette année alors que c’était sec, comme le confirme Jeanne d’Arc Lavoie. Elle rappelle l’importance de n’arroser que la base des plants pour éviter les maladies. Surtout faut pas arroser les feuilles à l’exception que lorsqu’on est obligé de mettre un insecticide ou un fongicide, là il faut arroser les feuilles tôt le matin pour que la feuille ait le temps de sécher.

Une femme est debout dans une serre avec des plants de tomates.

La chroniqueuse, Jeanne d'Arc Lavoie.

Photo : Gracieuseté/Jeanne d'Arc Lavoie

Jeanne d’Arc Lavoie souligne aussi qu’il est nécessaire de couper certaines branches de ses plants de tomates. Les grosses tiges qui sont dans le bas, ceux qui poussent en longueur qui part du bas. Moi, je les coupe parce que ça enlève l’énergie au plant central et je coupe aussi les gourmands des plants indéterminés qui grimpent, qui ont besoin de tuteurs.

Comme la saison est tardive, la chroniqueuse affirme qu’il faut aider les tomates à bien mûrir sur le plant.

D’après la chronique de Jeanne d’Arc Lavoie

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi