•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La forêt dans votre assiette : la catherinette et la savoyane

L'heure de pointe - Acadie

Avec Amélie Gosselin

En semaine de 16 h à 18 h,
16 h 30 à 18 h 30 à T.-N.-L.

La forêt dans votre assiette : la catherinette et la savoyane

Rattrapage du mardi 7 juillet 2020
Des petits fruits au pied d'un arbre.

La catherinette

Photo : Gracieuseté/Aaron Shantz

Dans la forêt acadienne, la catherinette et la savoyane sont prêtes à être cueillies. Le chroniqueur Aaron Shantz présente les particularités de ces deux plantes.

La catherinette : unique petit fruit

Ce petit fruit, qui ressemble à la fois à une framboise et à une mûre, se trouve dans les forêts composées de feuillus ou celles qui ont un mélange de feuillus, comme l’explique Aaron Shantz. Ce qui est unique avec elle, c’est qu’elle profite de la petite partie au printemps où le soleil illumine le sous-bois avant que les arbres aient produit leurs feuilles. Elle grandit et elle fleurit. Le temps que les feuilles arrivent, le fruit est déjà en train de mûrir dans l’ombre, ajoute-t-il.

Un panier rempli de catherinettes.

Des catherinettes

Photo : Gracieuseté/Aaron Shantz

La plante de catherinette est toute petite et produit d’un à six fruits. Aaron Shantz explique qu’il faut être persévérant durant la cueillette. Avec un petit peu de patience, on est capable d’en ramasser assez pour faire une tarte.

Ça goûte la framboise, mais la baie est plus juteuse et je la trouve un petit peu plus aigre, mais pas beaucoup.

Aaron Shantz, chroniqueur

Le goût amer de la savoyane

La savoyane est une plante dont les feuilles sont vert foncé et, en cette période de l’année, elle a des fleurs blanches. Elle se trouve en grande quantité parmi la mousse et les lichens dans les vieilles forêts.

Des feuilles mortes et des pousses de savoyane.

La savoyane

Photo : Gracieuseté/Aaron Shantz

Le chroniqueur souligne qu’elle est très connue des Premières Nations et elle est reconnue pour ses propriétés médicinales. Elle est bonne pour traiter les aphtes de la bouche, les maux d’estomac, la digestion et elle est bonne à calmer les envies. Comme une envie pour du sucre, la caféine et même l’alcool. Elle est connue pour ça.

Elle est facilement récoltée. Dès que tu vois la petite plante, il n’y a rien qu’à creuser délicatement dans la terre et c’est les racines qu’on récolte.

Aaron Shantz, chroniqueur
Des racines de savoyane dans une main.

Des racines de savoyane.

Photo : Gracieuseté/Aaron Shantz

Aaron Shantz avertit que la savoyane a un goût très amer suivi d’une super bonne saveur de ginseng.

D’après la chronique d’Aaron Shantz

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi