•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'actualité vue par l'histoire : les éoliennes

L'heure de pointe - Acadie

Avec Amélie Gosselin

En semaine de 16 h à 18 h,
16 h 30 à 18 h 30 à T.-N.-L.

L'actualité vue par l'histoire : les éoliennes

Rattrapage du mercredi 27 novembre 2019
Un parc éolien à l'aube.

Un parc éolien.

Photo : Associated Press / Patrick Pleul

Les éoliennes et les parc d'éoliennes occupent une large place dans l'actualités ces dernièrs semaines. Mais, d'où viennent-elles? Le chroniqueur, Maurice Basque s'est penché sur la question.

Utiliser le vent pour produire de l’énergie ne date pas d’hier. L'invention des éoliennes remonte à l'Antiquité. Elles sont originalement apparues en Perse et en Chine. Leur utilité? Moudre du grain, pomper de l'eau.

On associa surtout un peu plus tard les Pays-Bas à l’image des moulins à vent qui fonctionne selon ce système. On voit d'ailleurs ce type de moulin apparaître en Acadie, et ce, avant 1755.

Un moulin patrimonial en pierre est situé sur une colline, face au Fleuve Saint-Laurent.

Moulin à vent (Archives.)

Photo : Anouk Stricher

L'invention de l'éléctricité changea la donne pour ce qu'on appelle l'éolienne moderne. La première éolienne moderne a été inventée aux États-Unis en 1888 par Charles Francis Brush. L’inventeur voulait fournir sa maison en électricité!

Puis, de façon industrielle, c’est le Danois, Poul La Cour en 1890 qui créa un modèle commercial. Le Danemark avait donc une longueur d'avance en termes de production éolienne. Il est d’ailleurs aujourd'hui le pays où plus de 20% de l’énergie est fourni par éolienne.

L'historien Maurice Basque prends une photo lors d'un passage en studio.

Maurice Basque, historien et professeur à l'Université de Moncton.

Photo : Radio-Canada

Au début des années 2000, il y a eu un vent favorable aux éoliennes au Nouveau-Brunswick. Notamment grâce aux travaux du professeur Yves Gagnon qui cartographie le potentiel éolien dans la province. Et puis, l'opposition à cette énergie renouvelable devient très présente. Les deux principaux arguments de l’opposition sont que les éoliennes détruisent les paysages et qu’elles sont à l'origine de bruits nocifs.

À l’heure actuelle, l’énergie produite à partir du vent ne représente que 4% de l’électricité au Canada. Et en Atlantique, l’énergie éolienne représente de 2% à 24% de l’électricité produite, selon la province.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi