Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

L’autre midi à la table d’à côté
Audio fil du samedi 21 juillet 2018

Lise Bissonnette et Marie-Claude Barrette : la lecture mène à tout

Publié le

Les deux femmes posent assises à une table à la nappe blanche.
Lise Bissonnette et Marie-Claude Barrette discutent au restaurant.   Photo : Radio-Canada / Christian Côté

La lecture comme outil pour atteindre la liberté, pour se sortir de soi et délaisser le narcissisme. Lise Bissonnette et Marie-Claude Barrette ont en commun cet amour ardent pour la lecture. Une passion qui les a menées à se surpasser dans la vie, apprend-on lors de ce repas fort intéressant.

« Une tante qui lisait des romans Harlequin m’a donné Mémoires d’une jeune fille rangée (Simone de Beauvoir) quand j’étais adolescente, explique l’animatrice Marie-Claude Barrette. C’est comme si je m’étais comprise tout à coup. Je découvrais qu’il y avait autre chose que se coiffer, se maquiller et s’habiller. Je venais de découvrir la littérature. »

Le livre a été tout aussi porteur de sens pour Lise Bissonnette, qui a dirigé pendant plusieurs années la destinée de Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ). Chez cette ancienne journaliste, la littérature a ouvert les portes du savoir, si bien que l’adolescente qu’elle a été n’avait qu’un seul but, « aller à l’université avec un U majuscule ».

« J’ai passé ma vie à dire que tout ce qui m’est arrivé de bien, m’est arrivé grâce à la lecture. Je peux lire un ticket d’autobus, si je n’ai rien à lire. Je ne peux pas survivre sans littérature. »

Chargement en cours