•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Christiane Charette et Julie Snyder : vie publique, vie privée

L'autre midi à la table d'à côté

Du 7 décembre 2019 au 5 janvier 2020
le samedi de 11 h à midi
(en rediffusion le dimanche à 16 h)

Christiane Charette et Julie Snyder : vie publique, vie privée

Audio fil du samedi 5 janvier 2019
Les deux femmes sont vues très souriantes, un verre de mousseux à la main.

Christiane Charette et Julie Snyder en mode festif

Photo : Radio-Canada / Christian Côté

Voici une rencontre qu'il n'est pas commun de voir se concrétiser. D'une certaine façon, cet échange riche entre Christiane Charette et Julie Snyder suspend le temps. Des révélations y sont faites, des vies y sont exposées. Deux femmes fortes, au parcours professionnel remarquable, passent leur vie respective en revue.

Allons-y avec la révélation : Christiane Charette est mariée depuis un peu plus d’un an. L’union, décidée sur un coup de tête avec son compagnon de longue date, Israël, s’est réglée devant le notaire, sans chichis.

Ça nous a pris 30 secondes, on n’avait pas d’anneaux. Mais je ne pensais pas que j’éprouverais une telle émotion!

Christiane Charette

« On a fait ça en secret, personne ne s’intéresse à notre mariage. C’était un geste spontané », ajoute-t-elle en réponse à la réaction étonnée de son interlocutrice.

Testament, maternité et âge

En écoutant le récit de sa vis-à-vis, Julie Snyder convient qu’il est parfois nécessaire de passer un grand coup de balai dans sa vie.

Plus tard dans la discussion, elle note que la maternité (elle a deux enfants) a généré chez elle un effet inattendu. Sa volonté inébranlable d’être animatrice s’est volatilisée.

Quand j’ai accouché, l’ambition a disparu avec le placenta. Je savais que ma préoccupation ne serait plus moi, en premier.

Julie Snyder

Femmes d’images, les deux invitées notent que les effets de l’âge sont impitoyables. Vieillir est un naufrage, ironise même Christiane Charette.

« Je n’ai pas de problème à dire mon âge. Mais quand il m’arrive de le dire publiquement, ça me fait peur. Je me dis : si les gens entendent que j’ai cet âge-là, je ne travaillerai plus. Peut-être qu’en ce moment, je suis en train de signer mon arrêt de mort », fait-elle remarquer.

La télévision au cœur de la vie

Cette discussion passionne lorsqu’elle aborde le sujet de la télévision, univers très familier aux deux femmes. On comprend rapidement que chacune compose à sa façon avec ce média.

« De faire de la télé, ça me torture, ça me rend malade, mais ça me donne aussi une grande satisfaction », lance Christiane Charette, dont les angoisses liées au petit écran ont été documentées dans plusieurs entrevues.

L’animatrice à la tête frisée interroge Julie Snyder : « En te regardant à Star Académie, je me suis dit : est-ce qu’elle aime encore ça aller en ondes? Ou est-ce qu’elle le fait parce qu’elle est la meilleure personne pour sa production? »

« J’avais le goût d’aller en ondes, rétorque Julie Snyder. J’avais un mandat comme animatrice avec Star Académie et le mandat a pris le dessus. La productrice que j’étais se regardait en tant qu’animatrice et elle ne se trouvait pas bien bonne. »

Les tribunes de Radio-Canada.ca font peau neuve

Les tribunes de Radio-Canada.ca sont actuellement fermées pour permettre de grandes rénovations destinées à rendre votre expérience encore plus agréable.

Quelques points à retenir:

  • Vos nom d'usager et mot de passe demeurent inchangés
  • Les commentaires publiés ces derniers mois seront transférés graduellement
  • La modération des commentaires se fera selon les mêmes règles.
Nous croyons que ce changement rendra votre expérience sur Radio-Canada.ca encore plus intéressante et interactive.

À plus tard!

L'équipe de Radio-Canada.ca

Vous aimerez aussi