•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Coronavirus : l’urgence de la vaccination n’est pas priorisée, croit un chroniqueur santé

L'actuel

Avec Marie-Gabrielle Ménard

En semaine de 15 h 30 à 18 h

Coronavirus : l’urgence de la vaccination n’est pas priorisée, croit un chroniqueur santé

Rattrapage du lundi 4 janvier 2021
Une travailleuse de la santé remplit une seringue du vaccin de Pfizer-BioNTech.

La lenteur de la vaccination contre la COVID-19 à l’échelle nationale soulève des voix

Photo : La Presse canadienne / Nathan Denette

La distribution du vaccin au pays va bon train, mais la vitesse d'administration du vaccin aux Canadiens soulève des critiques, selon le chroniqueur santé du quotidien The Globe and Mail.

Également auteur, André Picard estime que la lenteur de la vaccination contre la COVID-19 au Canada prouve que le « système ne fonctionne pas ». Selon lui, cette cadence lente de la vaccination n'est pas due à « un manque de personnel ni de doses de vaccins ».

C’est un problème politique et de bureaucratie. [La vaccination] ne semble pas être une priorité.

André Picard, auteur, éditorialiste au quotidien The Globe and Mail

À ce jour, le Manitoba compte 19 000 doses de vaccin contre la COVID-19, et le gouvernement prévoit de vacciner cette semaine 4 500 travailleurs de la santé, précise André Picard sur son compte Twitter.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi