•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'actuel

Avec Marie-Gabrielle Ménard

En semaine de 15 h 30 à 18 h

Une avocate est découragée par le rapport Bastarache

Rattrapage du jeudi 19 novembre 2020
Me Louise Langevin est en train de parler. Elle est devant un meuble avec beaucoup de livres sur les étagères.

Me Louise Langevin professeure à la Faculté de droit de l’Université Laval

Photo : Radio-Canada

La professeure à la Faculté de droit de l'Université Laval, Me Louise Langevin, est découragée par la culture qui règne au sein de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) et que révèle le rapport dévastateur de l'ex-juge de la Cour suprême du Canada, Michel Bastarache.

On ne devrait pas être surpris. On l’a vu pour l’armée canadienne. Mais en même temps, on se dit qu’est-ce que ça va prendre pour corriger cette situation? La professeure Louise Langevin se questionne après avoir lâché un soupir d’exaspération en réaction à la culture au sein de la GRC au micro de l’émission L’Actuel.

L'ex-juge de la Cour suprême du Canada, Michel Bastarache, a rendu le rapport accablant de plus de 150 pages intitulé Rêves brisés, vies brisées, le 19 novembre, après avoir évalué des milliers de demandes d'indemnisation et mené des centaines d'entrevues.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi