•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'actuel

Avec Marie-Gabrielle Ménard

En semaine de 15 h 30 à 18 h

Former des travailleurs sociaux pour offrir aux aînés des soins dans leur langue

Rattrapage du mercredi 18 novembre 2020
Halimatou Ba sourit.

Halimatou Ba, professeure en travail social à l'Université de Saint-Boniface

Photo : Radio-Canada

La possibilité pour les francophones de vieillir dans la dignité en recevant des soins et des services dans leur langue maternelle est un des sujets de recherche d'Halimatou Ba, professeure en travail social à l'Université de Saint-Boniface.

On forme des intervenants sociaux, des professionnels qui seront capables de parler le français, donc qui vont être bilingues. [...] Est-ce que dans la réalité, dans l'exercice, on continue à faire la promotion du français?

Halimatou Ba, professeure en travail social à l'Université de Saint-Boniface

Halimatou Ba considère que les personnes âgées francophones ont le droit de vieillir en s'exprimant dans leur langue maternelle, là où le français est une langue minoritaire. Elle oriente aussi ses travaux de recherche à cette offre des services et des soins en français. Elle se dit ravie que l'Université de Saint-Boniface, qui forme de futurs travailleurs sociaux, contribue à répondre au manque de professionnels d'expression française.

Étudier le travail des femmes

Dans cette avant-dernière partie de son entretien, elle démontre également son intérêt pour la condition féminine.

La thèse de son doctorat portait sur « les femmes sénégalaises qui travaillent dans le milieu informel ». Halimatou Ba explique qu'il s'agit de femmes qui se débrouillent et travaillent à leur propre compte, et cela d'une génération à une autre. Elle voulait surtout étudier « leur autonomie et leur réussite » et s'est penchée sur celles qui oeuvrent dans le secteur de la pêche.

La docteure en travail social s’est rendu compte que ces femmes parviennent, entre autres, à soutenir financièrement leurs familles, se payer un pèlerinage à La Mecque et financer le voyage de leurs enfants qui tentent de se rendre en Europe dans des embarcations de fortune. Ça aurait dû être un chapitre dans ma thèse de doctorat », confie-t-elle d’ailleurs au sujet de ces périples.

Écoutez la suite de cet entretien.

Dans sa chronique Les 4 Saisons de..., L’Actuel conduit de longs entretiens avec des personnes de tous les horizons, présentés en 4 segments pendant la semaine. Écoutez aussi Les 4 Saisons de Janelle Rémillard, Jonas Desrosiers, Evin Collis, Natalie Duhamel, Michel Durand-Wood, Dale Marciski, Christine Lachance-Piché, Mona Audet, Michael Charette et Kaj Hasselriis.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi