•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'actuel

Avec Marie-Gabrielle Ménard

En semaine de 15 h 30 à 18 h

Janelle Rémillard : « Après tout ça, j'ai décidé de revenir aux Jardins St-Léon »

Rattrapage du mardi 8 septembre 2020
Janelle Rémillard tire un chariot ayant les pots de plantes.

Janelle Rémillard, copropriétaire des Jardins St-Léon

Photo : Colin Rémillard

Janelle Rémillard considère que son enfance, son adolescence et sa vie actuelle est « une expérience extraordinaire de la famille ». Née de parents possédant et gérant les Jardins St-Léon, Janelle Rémillard a toujours admiré le monde des affaires. « C'était dans mon sang, c'était quelque chose qui m'intéressait quand même beaucoup », retrace la copropriétaire des Jardins St-Léon.

Il y a des photos de moi bébé qui est assise dans des boîtes à côté d'un de mes parents aux Jardins St-Léon.

Janelle Rémillard, copropriétaire des Jardins St-Léon

En janvier 2016, l'entreprise Jardins St-Léon, un marché en plein air à Saint-Boniface a changé de propriétaires. On a officiellement acheté de mes parents, rappelle Janelle Rémillard qui est propriétaire avec ses frères et son cousin. Même si elle a très souvent travaillé à temps plein aux Jardins St-Léon, ses parents l'ont toujours encouragée à ne pas avoir les yeux rivés seulement sur l'entreprise familiale, mais de penser aussi aux autres options pour mieux faire de bons choix dans la vie.

La décision d'acheter l'entreprise familiale était venue d'une façon naturelle comme le fait remarquer Janelle Rémillard : Ils [nos parents] voyaient que nous autres on prenait énormément de leadership, et on était vraiment enthousiastes envers la business. Elle ajoute qu'il n'y avait pas de pression, aucunement.

Avec une ambition d'être indépendante dans la vie, Janelle Rémillard est partie faire ses études à l'Université du Manitoba, spécifiquement dans le domaine des affaires. Pendant ses années d'université, elle a exercé plusieurs emplois et fait le voyage par train pour traverser le Canada. J'ai essayé plein de différentes affaires, dit-elle. Après tout ça, j'ai décidé de revenir aux Jardins St-Léon, ajoute Janelle Rémillard avec un petit rire! Quant à l'interaction avec la clientèle, elle renchérit : C'est très naturel pour moi.

Écoutez la suite de cet entretien.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi