•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'actuel

Avec Marie-Gabrielle Ménard

En semaine de 15 h 30 à 18 h

La conscience de mieux formuler l'information dans un métier attaché aux mots

Rattrapage du vendredi 4 septembre 2020
Marie-Gabrielle Ménard se tient debout en regardant elle.

Marie-Gabrielle Ménard, animatrice de l'émission L'Actuel à Radio-Canada Manitoba

Photo : Radio-Canada

Marie-Gabrielle Ménard, animatrice de l'émission L'Actuel à Radio-Canada Manitoba a amorcé ses fonctions à l'animation en janvier 2020, en plein milieu de la saison radio. À peine quelques semaines, la pandémie est venue imposer un réajustement. « La feuille de route a pris le bord, lorsque la planète a été à ce point secouée, il a fallu se réajuster », raconte Marie-Gabrielle Ménard.

En travaillant de la maison, comme la plupart des Canadiens et des citoyens sur le globe, il a fallu revoir les façons de communiquer, imaginer de nouvelles façons de travailler efficacement. Au début de la COVID-19, informer le public durant un moment si sensible n'était pas si simple et Marie-Gabrielle Ménard en était consciente, compte tenu de son métier au sein du diffuseur public. J'ai senti que les gens comptaient sur nous, évidemment, c'est un grand honneur, mais ça vient avec des grandes responsabilités aussi, affirme-t-elle.

Parce que mon métier est attaché aux mots [....]. Je me suis posé beaucoup de questions sur l'emploi de certains mots, de certains termes, pour m'assurer, encore une fois, qu'on informait le public, mais qu'on leur laissait cette espace-là aussi où on fait appel à leur intelligence, à leur capacité d'analyse, à leur capacité de prendre des décisions pour eux-mêmes également.

Marie-Gabrielle Ménard, animatrice de l'émission L'Actuel

En dehors de ses heures de travail, l'été de Marie-Gabrielle Ménard pendant cette pandémie a sillonné autour du tennis, de la lecture et de la méditation : J'ai médité beaucoup. On dirait que j'avais besoin de retourner à l'intérieur, alors que par moment, le monde extérieur brassait.

C'est un plaisir au micro, mais c'est aussi un plaisir dans la préparation, avoue l'animatrice de l'émission L'Actuel. Marie-Gabrielle Ménard explique qu'en équipe, chaque jour, il faut investir dans une réflexion sur ce monde, ce monde qui est le nôtre, ce monde qui évolue. En cette période de la pandémie, le monde des arts lui manque. Un univers qui était la sienne avant même d'emboîter les pas dans le poste de journaliste aux arts qu'elle occupait avant l'animation de l'émission radio : La salle de spectacle me manque cruellement.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi