•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'actuel

Avec Marie-Gabrielle Ménard

En semaine de 15 h 30 à 18 h

Le plaisir de retrouver les auditeurs chaque matin

Rattrapage du lundi 31 août 2020
Patricia Bitu Tshikudi

Patricia Bitu Tshikudi anime l'émission de radio matinale Le 6 à 9.

Photo : Radio-Canada

Comme bon nombre de ses collègues à Radio-Canada, dont presque toute l'équipe de l'émission matinale Le 6 à 9 au Manitoba, l'animatrice Patricia Bitu Tshikudi travaille dorénavant à partir de la maison. La rentrée qui s'annonce sera donc forcément différente de celle des années précédentes pour l'animatrice qui, telle une « contorsionniste », dit-elle, est habituée à s'adapter à toutes sortes de situations. Une chose demeure dans tous les cas : le plaisir toujours renouvelé qu'a Patricia Bitu Tshikudi de retrouver les auditeurs chaque matin.

En direct de son sous-sol, où un « ministudio » a été aménagé, Patricia Bitu Tshikudi anime quotidiennement l’émission de radio matinale. La technologie permet à tous les membres de l’équipe, dispersés un peu partout dans Winnipeg, de veiller au bon déroulement de l’émission et de rester en communication.

« Tout le monde avait le souci d’offrir le meilleur de soi-même », raconte l’animatrice, qui salue la résilience de ses collègues de travail lors du confinement rapide du printemps dernier et de la nécessaire adaptation qui s’en est suivie.

L’animatrice souligne également la coopération de sa famille. « Ça prend un bon conjoint, ça prend de bons enfants qui écoutent aussi et un chat qui coopère de temps en temps », résume-t-elle en riant, et en confiant qu’elle anime parfois l’émission avec ses deux filles collées contre elle, son chat sur sa table de travail.

Dans tous les cas, chaque matin, Patricia Bitu Tshikudi chérit le « privilège » qu’elle a de parler aux auditeurs, « un vrai plaisir » pour l’animatrice. Toujours enthousiaste lorsque le micro s’allume, elle a à coeur d’insuffler « un peu de légèreté » dans le contexte de la pandémie actuelle et dans l’émission d’information, qui cherche à se mettre au service des Manitobains et de leurs préoccupations.

Certaines chroniques appréciées des habitués du 6 à 9, comme celles de Jean-Éric Ghia et de Renaud Manuguerra-Gagné, sont de retour cette année. Le jeudi, l’émission diffuse le segment « Mon coin de pays en quatre sens », une nouveauté inaugurée cet été. « Petite fenêtre sur le monde », cette capsule donne la parole à des Manitobains de tous les horizons, qui témoignent de leur attachement au Manitoba comme à leur région d’origine, explique Patricia Bitu Tshikudi, convaincue que de « parler à son voisin est la meilleure manière de faire tomber toutes les barrières ».

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi