•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les voyages de Lise Bourassa et son projet de vie à la plage Albert au Manitoba

L'actuel

Avec Marie-Gabrielle Ménard

En semaine de 15 h 30 à 18 h

Les voyages de Lise Bourassa et son projet de vie à la plage Albert au Manitoba

Rattrapage du mercredi 8 juillet 2020
Lise Bourassa et son mari Jerry Bourassa, propriétaires de Saffies General Store

Lise Bourassa et son mari Jerry Bourassa, propriétaires de Saffies General Store

Photo : Gracieuseté de Lise Bourassa

Lise Bourassa, copropriétaire de Saffies General Store, est une femme qui a passé une très grande partie de sa vie à découvrir d'autres pays, et ce depuis son enfance. Elle a d'ailleurs vécu au Qatar, à Oman, dans les Émirats arabes unis, à Paris et aux États-Unis d'Amérique. C'est finalement à la plage Albert au Manitoba qu'elle décida de poser ses valises avec son mari et ses enfants.

Après avoir décidé d’acheter le magasin Saffies, Lise et son mari Jerry Bourassa y ont entrepris des travaux de reconstruction, dit-elle. Il était important, pour elle, que ses enfants passent du temps avec leur famille manitobaine en été, puisqu'ils vivaient aux États-Unis le reste du temps. Mme Bourassa explique que Saffies est depuis devenu un point de rassemblement pour la communauté de la plage Albert.

Mes enfants pouvaient découvrir leur famille canadienne et leur héritage ici.

Lise Bourassa, propriétaire de Saffies General Store

Les différents commerces de la famille Bourassa permettent à de nombreux adolescents de décrocher leur premier emploi. Mme Bourassa explique que les tâches ne sont pas trop compliquées et qu’elles sont accessibles pour des jeunes de moins de 18 ans. Ceci permet à ces jeunes de développer de nombreuses compétences et de travailler avec d’autres personnes de différents âges. Mme Bourassa avoue être assez exigeante avec ses employés, car elle sait qu’ils sont, eux-mêmes, prêts à travailler dur. Les jeunes veulent travailler, affirme-t-elle.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi