•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Boxeuse, entraîneuse, mère de famille : portrait d’une femme combattante

L'actuel

Avec Marie-Gabrielle Ménard

En semaine de 15 h 30 à 18 h

Boxeuse, entraîneuse, mère de famille : portrait d’une femme combattante

Rattrapage du vendredi 3 juillet 2020
Rachelle Thibodeau, boxeuse et entraîneuse à Pan Am Boxing Club, se tient contre les cordes du ring de la salle de boxe Pan Am Boxing Club, portant ses gants

Rachelle Thibodeau, boxeuse et entraîneuse à Pan Am Boxing Club

Photo : Gracieuseté de Rachelle Thibodeau

Rachelle Thibodeau enseigne la boxe depuis maintenant plus de 11 années au Pan Am Boxing Club, dans le quartier de la bourse de Winnipeg. La passion pour la boxe a débuté lorsque un de ses patrons a réussi à la convaincre à s'essayer au sport, dit-elle.

Depuis une première heure d’essai, Rachelle Thibodeau vit un amour complet avec le sport, avoue-t-elle. Un intérêt qu’elle partage d’ailleurs avec son mari Elliot Cameron qui est également devenu entraîneur bénévole au Pan Am Boxing Club.

Je veux montrer à mon fils et aux membres du club que dans la vie s’il y a quelque chose que tu veux faire, avec de la discipline et de la persévérance, tu peux faire tout ce que tu veux.

Rachelle, boxeuse et entraîneuse à Pan Am Boxing Club

Mme Thibodeau évoque aussi l’importance du club dans lequel elle évolue. L’association qui y est reliée, Pan Am Place, contribue à aider les jeunes hommes à risques, ayant vécu un passé difficile, en leur offrant un toit, des vêtements, de la nourriture en échange d’heures de bénévolat et de leur présence régulière aux cours de boxe, explique-t-elle.

Ce programme est d’ailleurs le modèle d’un autre qui est en préparation, qui viendra cette fois en aide aux femmes. Un projet qui correspond aux valeurs de la boxeuse invaincue en six combats et qui a débuté ce sport lorsqu’il était moins évident pour les femmes de le pratiquer.

Oui, la vie n’a pas toujours été facile. Je n’ai pas toujours eu la confiance que j’ai aujourd’hui, mais je suis une femme plus forte aujourd’hui que j’étais il y a deux mois ou il y a trois ans.

Rachelle, boxeuse et entraîneuse à Pan Am Boxing Club

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi