•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'actuel

Avec Marie-Gabrielle Ménard

En semaine de 15 h 30 à 18 h

Entre terre et mer : témoignage d’une biologiste amoureuse de la nature

Rattrapage du jeudi 25 juin 2020
Marissa Bérard, biologiste franco-manitobaine sourit en tenant dans ses mains un macareux moine. Elle porte un bandeau rouge sur ses cheveux ainsi qu'un manteau bleu et un pantalon noir.

Marissa Bérard, biologiste franco-manitobaine

Photo : Gracieuseté de Marissa Bérard

« Je passais plein de temps dehors à sauver des animaux, des oiseaux dans ma cour et à jouer avec des plantes », c'est ainsi que Marissa Bérard, biologiste franco-manitobaine et diplômée d'un baccalauréat scientifique en biologie environnementale et écologie à l'Université du Manitoba décrit son enfance passée près de Saint-Claude au Manitoba.

Cette passionnée de la faune canadienne a eu l’occasion d’étudier les baleines à bosse et autres espèces marines ainsi que des populations d’oiseaux, du Manitoba jusqu’à Terre-Neuve. C’est d’ailleurs à Terre-Neuve qu’a eu lieu sa recherche sur la morue de l’Atlantique et de son alimentation. L’espèce a été victime de la surpêche dans les années 1980, comme le rappelle Mme Bérard.

Je pense que ma passion pour la nature s’est développée d’une façon plus observatoire et exploratrice que dans les livres.

Marissa Bérard, biologiste franco-manitobaine

C’est cette passion pour la nature qui porte Mme Bérard aujourd’hui à attirer l’attention du public sur les oiseaux. L’observation des oiseaux est une passion facile à développer selon elle, même en ville.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi