•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Comment les enseignants gèrent-ils les perturbations de l'année scolaire?

L'actuel

Avec Marie-Gabrielle Ménard

En semaine de 15 h 30 à 18 h

Comment les enseignants gèrent-ils les perturbations de l'année scolaire?

Rattrapage du jeudi 19 mars 2020
Une femme travaille de la maison.

Le télétravail fait partie des mesures que l'employeur se doit de mettre en place.

Photo : iStock

Simone Sturk, enseignante de première année à l'école Provencher de Saint-Boniface, comme tout enseignant de la province, doit s'adapter à la nouvelle façon de donner des cours à ses élèves pendant la pandémie de la COVID-19.

Le gouvernement manitobain a émis les consignes concernant les écoles afin de contrer la propagation de la COVID-19. Pour se conformer à ces mesures, les enseignants continueront à fournir des cours à leurs élèves, mais à distance pendant la période du 23 au 27 mars et du 6 au 10 avril 2020.

Par bloc de semaine, on leur a envoyé les activités, des liens, des idées, un horaire; ce que la journée peut avoir l'air. C'est à eux [parents] de faire ce qu'ils veulent faire avec leurs enfants, en espérant qu'ils les gardent à la tâche.

Simone Sturk, enseignante à l'école Provencher

Simone Sturk regrette que l'année scolaire soit suspendue de telle façon. Son plus grand souhait est que la pandémie de la COVID-19 n'affecte pas négativement les jeunes. Elle espère voir ses élèves avant la fin de juin « parce qu'on n'a pas pu dire au revoir à tous nos petits », ajoute-t-elle.

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi