•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'actuel

Avec Marie-Gabrielle Ménard

En semaine de 15 h 30 à 18 h

La Saint-Valentin demeure-t-elle une affaire profitable pour le commerce électronique?

Rattrapage du jeudi 13 février 2020
Un couple se tient la main lors d'un souper aux chandelles.

Un couple le soir de la Saint-Valentin.

Photo : iStock

La Saint-Valentin célébrée tous les 14 février pousse très souvent à la consommation, comme toute autre fête. Est-ce que cette fête de l'amour demeure profitable pour les commerçants à l'ère du commerce électronique? Abdelouahab Mekki Berrada, professeur de marketing à l'Université de Sherbrooke croit que « le web prend définitivement sa place ».

Selon le professeur Mekki Berrada, les consommateurs sont en train de changer leurs façons de faire les achats et le genre de produits qu'ils se procurent. Il fait remarquer que pour la Saint-Valentin, les gens ne se limitent plus aux chocolats ni aux bouquets de fleurs. En Amérique du Nord, les bijoux prennent 20 % de tous les achats pour la Saint-Valentin.

Le web répond aux exigences des plus jeunes. Aussi, il répond aux exigences d'une société qui devient de plus en plus occupée [....]. Il y a l'accommodement qui est là pour rester et les gens ont pris cette habitude-là de faire les choses de leur salon, de leur bureau, etc.

Abdelouahab Mekki Berrada, professeur de marketing

Avec le rythme de la vie, le temps fait défaut pour se rendre chez un fleuriste par exemple, mais M. Mekki Berrada souligne qu'en marketing, on est persuadé que le commerce de rue ne va pas disparaître définitivement . Sans prétendre détrôner les vendeurs en ligne, les ventes faites de façon traditionnelle peuvent amener une dimension que le web n'apporte pas aux consommateurs.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi