Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Martine Bordeleau, animatrice de L'actuel
Audio fil du mercredi 20 février 2019

La participation des régions au Festival

Publié le

Un homme et une femme vêtus en habits de voyageurs.
Guy et Agathe Lacroix, voyageurs officiels en 1998 et 1999.   Photo : Radio-Canada

Agathe et Guy Lacroix étaient les voyageurs officiels du Festival du Voyageur durant les années 1998-1999.

Les Lacroix viennent de la municipalité de Lorette, située au sud-est de Winnipeg. Ils se remémorent avec nostalgie l’époque où les régions participaient au Festival grâce à La Dérouine. Les villages étaient en compétition les uns contre les autres, avec des activités pour tous les groupes d’âge. Et Agathe se souvient avec grand bonheur que Lorette était souvent sacrée championne.

« C’était ça l’idée derrière La Dérouine », relate Guy Lacroix.

C’était de faire du Festival une fête qui était réellement provinciale et non seulement une fête de Winnipeg ou de Saint-Boniface. En effet, ça nous a éveillés, à nous autres en campagne, à venir participer au Festival.

Guy Lacroix, Voyageur officiel 1998-1999

Quand les Lacroix se sont fait approcher pour être voyageurs officiels, ils ont dû dire de petits mensonges à leurs proches pour maintenir le secret. Guy a commencé à se faire pousser une barbe pour la toute première fois, et ne savait pas s’il allait être en mesure d’en avoir une digne des voyageurs !

Agathe se souvient à quel point le travail de voyageur officiel était épuisant. « Il fallait se lever tôt. Et on habitait à Lorette donc on était en voiture. Toujours go, go, go ! »

La tuque rouge

On connaît bien la mascotte Léo LaTuque, la fameuse tuque rouge sur pattes. Mais Guy Lacroix se souvient de l’époque où le couvre-chef était l'emblème même du Festival. « La tuque rouge représente les débuts du Festival. Tu entrais, disons dans un gymnase là où il y avait un rassemblement de voyageurs et c’était une mer de tuques rouges. »

Meilleurs souvenirs

Pour les Lacroix, leurs meilleurs souvenirs du Festival sont les amitiés qui en ont résulté. Guy lance à la blague:

L’ordre des voyageurs officiels c’est comme la mafia, une fois que tu es dedans, tu n’en sors pas !

Guy Lacroix, Voyageur officiel 1998-1999
Notre dossier sur le Festival du Voyageur 2019
Guy et Agathe Lacroix

Chargement en cours