•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Michel Louvain, éternel chanteur de charme

JS Tendresse plus

Avec Jean-Sébastien Girard

Le vendredi de 19 h à 21 h

Michel Louvain, éternel chanteur de charme

Le chanteur Michel Louvain

Le chanteur Michel Louvain

Photo : Radio-Canada

En 63 ans de carrière, il a survécu à l'invasion britannique, aux groupes yé-yé québécois, à Beau Dommage et à Harmonium, au disco, au rap et à Marie Mai. Il s'est appelé Mike Mitchell, Mike Poulin et Michel Poulin, pour finalement adopter le nom de Michel Louvain. « J'ai pris le nom de Louvain quand, vraiment, j'ai quitté l'orchestre de l'Hôtel Union, à Sherbrooke, en juillet 1957, pour m'installer à Montréal, et j'ai pris le nom de Louvain, qui était le nom d'un restaurant qui m'avait marqué en débarquant au terminus d'autobus. [...] Il y avait un restaurant qui s'appelait Au Louvain », raconte le chanteur.

Je suis un chanteur de charme. J’ai toujours chanté que des chansons d’amour. […] Après 63 ans, je suis au Casino de Montréal à guichets fermés en octobre, et je suis en supplémentaires en octobre 2021. Le public m’a suivi et le public aime mon style.

Michel Louvain

Au faîte de sa popularité, Michel Louvain provoquait involontairement des soulèvements de foule, dont certains étaient intenses. « C’est une période où j’ai eu un peu peur, parce que j’étais jeune. […] Mais quand j’arrivais à la maison, j’étais flatté », dit-il avec nostalgie.

Assurément, le chanteur, aujourd’hui octogénaire, aime encore la scène : « Je respecte mon public et les gens le sentent. »

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi