•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

<em>Black Lives Matter</em>&nbsp;: rapprocher les luttes autochtones et noires

Jonction 11-17

Avec Éric Robitaille

En semaine de 15 h 30 à 18 h

Black Lives Matter : rapprocher les luttes autochtones et noires

Rattrapage du lundi 22 février 2021
Lee Anne Adams sourit face à la caméra.

Lee Anne Adams porte la voix des Premières Nations au sein du mouvement Black Lives Matter de Sudbury.

Photo : Lee Anne Adams

Lee Anne Adams est Anichinabée et porte-étendard des Autochtones au sein du mouvement Black Lives Matter de Sudbury.

Selon elle, les Premières Nations et les communautés noires partagent des défis similaires et doivent se rassembler pour faire entendre leur voix.

Arriver à l’Université Laurentienne, c’était vraiment difficile, témoigne Lee Anne Adams quand elle évoque le début de ses études en sciences infirmières alors que la classe était majoritairement composée de personnes blanches.

La jeune anichinabée est la première de sa famille à se rendre à l'université.

Je me sentais isolée, autant à l’université que dans la vie de tous les jours. Ça arrive souvent que des Premières Nations ou des Afro-Canadiens se sentent isolés, souligne l’étudiante, qui a depuis quitté la voie médicale pour suivre le programme de travail social autochtone à l’Université Laurentienne.

Selon Lee Anne Adams, les injustices que vivent les Premières Nations et les communautés noires se ressemblent, notamment en ce qui a trait aux violences policières.

La plupart du temps, les minorités se battent entre elles pour avoir le spotlight, il faut qu’on travaille ensemble pour faire entendre notre voix, plaide Lee Anne Adams.

L’organisme Black Lives Matter organise samedi 27 et dimanche 28 février un congrès en ligne. Intitulé Je reste ici baby, l'événement composé de huit tables rondes souhaite donner la parole aux personnes marginalisées du nord de l'Ontario tout en sensibilisant des publics divers.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !