•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La FARFO veut plus de services en français pour les résidents francophones des centres de soins de longue durée

Jonction 11-17

Avec Éric Robitaille

En semaine de 15 h 30 à 18 h

La FARFO veut plus de services en français pour les résidents francophones des centres de soins de longue durée

Rattrapage du jeudi 21 janvier 2021
Portrait de Gilles Fontaine.

Gilles Fontaine, directeur général de la Fédération des aînés et des retraités francophones de l'Ontario

Photo : Gilles Fontaine

Plusieurs experts ont témoigné devant la Commission de soins de longue durée de l'Ontario que les aînés francophones et leurs familles sont davantage touchés par les effets de la pandémie. C'est un constat qu'a aussi fait la Fédération des aînés et des retraités francophones de l'Ontario (FARFO).

Pour un aîné francophone qui réside dans un foyer majoritairement anglophone, les visites et les liens avec la famille sont très importants. Du moment que la famille ne peut plus participer, toute communication en français est coupée, explique Gilles Fontaine, directeur général de la FARFO.

Quand un membre de la famille ne peut plus se présenter dans un centre [de soins de longue durée] [...] c’est un gros problème. Et pour les [résidents] francophones, ça veut dire que du jour au lendemain, il n’y a personne qui leur parle en français.

Gilles Fontaine, directeur général de la Fédération des aînés et des retraités francophones de l'Ontario

Le retard important dans la traduction et la transmission d’information et de documents en français est un autre défi soulevé par les experts. M. Fontaine explique que le délai pour que l’information soit disponible en français peut aller de quelques jours à une semaine, autant pour le résident au sein du foyer que pour la famille.

Garantir l’accès à des services en français pour tous les aînés francophones de la province et désigner davantage de foyers pour personnes âgées et centre de soins de longue durée sous la Loi sur les services en français, c’est ce que souhaitent plusieurs organismes francophones, dont la FARFO, pour remédier à ce problème.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !