•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nos chiens et la pandémie, le regard d'une thérapeute en comportement canin

Jonction 11-17

Avec Éric Robitaille

En semaine de 15 h 30 à 18 h

Nos chiens et la pandémie, le regard d'une thérapeute en comportement canin

Rattrapage du mardi 8 décembre 2020
Tout sourire, elle pose sur une galerie en plein été avec un chien.

Ashley Rozon est thérapeute en comportement canin depuis 7 ans.

Photo : Courtoisie

Depuis le début de la pandémie, les adoptions de chien ont bondi et le confinement bouleverse le quotidien des animaux domestiques. La thérapeute en comportement canin Ashley Rozon constate que certains petits tracas se trouvent exacerbés par la présence permanente des maîtres à la maison.

La femme de Val Caron qui travaille depuis 7 ans pour Bark Busters Canada explique l’importance de la séparation entre le temps au travail, même à domicile, et le temps de plaisance passé avec son chien.

Ashley Rozon soutient que lorsqu’on donne continuellement de l’attention à notre chien quand il vient nous voir, il comprend alors que c’est lui qui gère la maisonnée. Il est donc préférable d’éviter de flatter son compagnon en pleine réunion virtuelle par exemple. Elle recommande de donner de l’attention à son chien à des moments précis, et ce, seulement lorsque c’est l’humain qui le demande.

Le fait qu’on soit à la maison en permanence amène aussi le chien à croire qu’il doit être plus protecteur envers nous, selon la thérapeute en comportement canin. Il faut établir une routine de l’attention qu’on lui porte, mais aussi de l'attention qu’il porte au monde extérieur, souligne Ashley Rozon.

Elle ajoute qu’on transmet notre énergie et notre stress à nos bêtes, d’où l’importance d’être calme et posé lorsqu’on donne des directives à notre chien.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !