•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Rencontre avec une Sudburoise pionnière en transformation numérique

Jonction 11-17

Avec Éric Robitaille

En semaine de 15 h 30 à 18 h

Rencontre avec une Sudburoise pionnière en transformation numérique

Rattrapage du jeudi 3 décembre 2020
Elle pose souriante et accotée à un cadre de porte.

Isabelle Perreault a fondé son cabinet de consultation en transformation numérique Differly à l'âge de 45 ans.

Photo : Dwayne Brown

Isabelle Perreault a été nommée « Femme la plus innovante en transformation numérique au Canada » en 2020 par le magazine Acquisition International, un mensuel d'affaires du Royaume-Uni.

La Sudburoise raconte que c’était une surprise et gratifiant de recevoir cette reconnaissance. Elle explique que ce n'était pas une nomination sollicitée et avoue, par ailleurs, qu’elle ne connaissait pas la publication avant d'être contactée pour paraître dans la revue.

Une femme de vision

Isabelle Perreault a anticipé de nombreux défis quant à la transformation numérique.

Mais qu’est-ce que la transformation numérique, on me le demande souvent, lance-t-elle en riant. Isabelle Perreault explique que c’est avant tout une stratégie commerciale, et non seulement un plan informatique ou de déploiement numérique. Par exemple, lors de ses années à la tête de la stratégie numérique pour les Sénateurs d’Ottawa, elle a contribué à installer un réseau wi-fi dans l’aréna et à l’élaboration des billets électroniques pour les téléphones intelligents.

[La transformation numérique] avait un impact, pas juste sur la stratégie marketing, cela avait un impact sur comment on interagissait avec les fans [...] C’était surtout une stratégie commerciale qui touchait tous les départements.

Isabelle Perreault

Après près de neuf ans avec cette équipe de la Ligue nationale de hockey, Isabelle Perreault réalise que toutes les entreprises vont devoir faire face aux défis de la transformation numérique. Elle décide donc de fonder Differly, son cabinet de consultation, en 2018.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !