•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un spectacle virtuel et une chanson pour la cause des femmes pour l'artiste Marie-Clo

Jonction 11-17

Avec Éric Robitaille

En semaine de 15 h 30 à 18 h

Un spectacle virtuel et une chanson pour la cause des femmes pour l'artiste Marie-Clo

Rattrapage du mercredi 2 décembre 2020
Marie-Clo dansant, les bras dans les airs, sur fond uni.

L'artiste franco-ontarienne Marie-Clo présente son premier EP en anglais, Shell(e)

Photo : Photo de presse

Marie-Clo avait hâte de rencontrer le public de Hearst. « Ce sera pour une prochaine fois », promet-elle. À la suite de l'éclosion communautaire de COVID-19 en novembre, le Conseil des Arts de Hearst a préféré organiser le spectacle du Coup de cœur francophone au 3 décembre en format virtuel.

L’artiste franco-ontarienne est fière de ses racines maternelles Nord de l’Ontario, plus précisément dans le Grand Sudbury et les environs. Marie-Clo ne s’est jamais rendue jusqu’à Hearst pour un spectacle. Elle avoue candidement ne pas avoir pris la mesure de la distance à parcourir avant d’entrer le trajet dans le système de navigation de Google Maps.

Elle proposera notamment des chansons tirées de son plus récent album paru en deux volets. La création de Shell(e) a été exutoire. Le projet lui a permis de sortir de sa coquille en s’extirpant de l’univers sexiste des femmes de joueurs de hockey professionnel. La cause des femmes lui tient énormément à cœur.

Une chanson en soutien aux femmes

Marie-Clo et son amie musicienne Éemi, ont récemment composé Agression à caractère sexuel ou Mon coeur qui caille, une chanson pour le Centre Novas - Calacs francophone de Prescott-Russell. Elle espère l’enregistrer en studio après la pandémie. Les deux femmes se sont rencontrées lors d'un concours en 2016 et ne se sont pas revues depuis, mais s'écrivent régulièrement, raconte Marie-Clo.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi