•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une artisane de Wawa réinvente le tissage fléché

Jonction 11-17

Avec Éric Robitaille

En semaine de 15 h 30 à 18 h

Une artisane de Wawa réinvente le tissage fléché

Rattrapage du lundi 30 novembre 2020
Des ceintures fléchées et une table remplie de produits tissés aux doigts.

Le kiosque Brins d'arc-en-ciel au Centre d'information de Wawa

Photo : Facebook (@Brins d'arcenciel) / Carolle Beaulieu-Pitre

Une résidente de Wawa, Carolle Beaulieu-Pitre, fait redécouvrir une forme d'artisanat d'autrefois : le tissage aux doigts. Il s'agit d'une méthode qui était utilisée pour confectionner les ceintures fléchées des voyageurs dans le temps de la traite des fourrures.

C’est ma façon à moi de faire connaître une technique qui est en voie de disparition. […] C’est de la rendre plus accessible avec des objets plus pratiques aussi.

Carolle Beaulieu-Pitre, propriétaire de Brins d'arc-en-ciel
Carolle Beaulieu-Pitre tisse l'une de ses créations.

Carolle Beaulieu-Pitre à l'œuvre

Photo : Facebook (@Brins d'arcenciel) / Carolle Beaulieu-Pitre

Autre que la ceinture fléchée traditionnelle, l’artisane confectionne des foulards, des porte-clés, des sacs à main, des signets, des murales et des courroies de guitares et de mandolines.

Le tissage aux doigts est un passe-temps que Mme Beaulieu-Pitre pratique depuis sa retraite de l’enseignement en 2012. Elle vend ses créations sur la page Facebook de sa petite entreprise nommée Brins d’arc-en-ciel.

https://www.facebook.com/brinsdarcenciel/posts/3309481512496986

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !