•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Comprendre les notes scolaires au-delà des résultats

Jonction 11-17

Avec Éric Robitaille

En semaine de 15 h 30 à 18 h

Comprendre les notes scolaires au-delà des résultats

Rattrapage du lundi 16 novembre 2020
Un jeune, crayon à la main, remplit les pages d'une test scolaire.

600 000 élèves de 79 pays et régions ont passés les épreuves PISA en 2018.

Photo : IStock

Selon un article récent de L'actualité, les élèves qui étudient dans la langue de la minorité réussiraient mieux que ceux de la langue majoritaire. Toutefois, les professionnels du domaine croient qu'il faut nuancer le propos.

Le consultant en évaluation et psychométricien, Pierre Brochu, rappelle que tout demeure dans la façon d'interpréter les résultats.

Notre rôle c’est aussi de voir qu’il y a beaucoup plus que simplement un palmarès ou des moyennes à comparer.

Pierre Brochu, consultant en évaluation et psychométricien

Des éléments, comme la langue parlée à la maison et le plaisir que prennent les élèves à la lecture pourraient influencer les résultats.

Des élèves du secondaire dans une classe. Une adolescente à l'avant-plan semble préoccupée.

Plusieurs facteurs peuvent avoir une incidence sur la réussite scolaire dont langue parlée à la maison et la disponibilité des ressources pédagogiques.

Photo : Getty Images / izusek

Des facteurs de réussite variés

Selon Hervé Jodouin, expert en évaluations nationales et internationales, plusieurs autres enjeux comme l’éloignement géographique à de plus gros centres, la disponibilité des ressources et la langue de l'environnement quotidien peuvent également avoir une incidence sur la réussite scolaire. Un Ainsi, un environnement dans lequel la francophonie occupe une place améliorerait aussi les compétences en littératie des élèves.

Souvent, les élèves vont lire le problème [de mathématique] et sont capables de résoudre le problème, car ils ont les habiletés mathématiques. Mais ils ne comprennent pas le problème parce que la structure de phrase est difficile pour eux. Le niveau de lecture est plus élevé que ce que l'on pouvait attendre des élèves, raconte M. Jodouin.

Cette série sur la réussite scolaire compte deux parties

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !