•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jonction 11-17

Avec Éric Robitaille

En semaine de 15 h 30 à 18 h

Histoire et sports, les passions de Paul de la Riva

Rattrapage du mercredi 14 octobre 2020
Portrait de Paul de la Riva.

Paul de la Riva, directeur du Service des communications et des relations externes au Conseil scolaire catholique Nouvelon

Photo : Conseil scolaire catholique Nouvelon

Cette semaine, le directeur du Service des communications et des relations externes au Conseil scolaire catholique Nouvelon, Paul de la Riva, nous fait part de ses préférences historiques et sportives.

Un livre

Le directeur recommande Le rêve de Champlain de l’historien américain David Hackett Fischer. Lui-même auteur, M. de la Riva souligne la plume de l’écrivain qui aime bien et les relations fructueuses de Champlain avec les peuples autochtones.

Page couverture du livre Le rêve de Champlain, version anglophone.

Le rêve de Champlain, par David Hackett Fischer

Photo : Paul de la Riva

Détenant une maîtrise en histoire sociale canadienne, M. de la Riva a publié l’essai historique Mine de rien aux Éditions Prise de parole en 1998. Dans sa recherche, il voulait faire connaître la présence des Canadiens français dans le domaine minier dans le nord de l’Ontario, dès 1886. Il s’agit de l’année où se sont amorcés les premiers travaux miniers dans la région de Sudbury.

Passion tennis

D’un brin compétitif, M. de la Riva raffole des sports, surtout individuels. Il raconte l’évolution de ses goûts dans le domaine. Un moment mémorable de son passé : lorsqu'il a assisté à la Coupe Rogers de Toronto en 2016.

Deux athlètes se mesurent lors d'une manche de tennis.

Coupe Rogers de Toronto en 2016

Photo : Paul de la Riva

Ce segment a été présenté en deux parties :

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !