•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jonction 11-17

Avec Éric Robitaille

En semaine de 15 h 30 à 18 h

Notre relation avec le ruisseau Junction sous la lentille d’Anne Watelet

Rattrapage du jeudi 8 octobre 2020
La photo a été prise sur le ponceau. On voit la clôture métallique avec le ruisseau derrière.

Le ponceau piétonnier reliant la rue Agnes à la rue Murray dans le quartier du Moulin à fleur.

Photo : Radio-Canada / Sophie Houle-Drapeau

Quel rapport entretenons-nous avec les cours d'eau en milieu urbain ? La professeure agrégée à l'École de l'environnement de l'Université Laurentienne, Anne Watelet s'est penchée sur cette question.

À mesure que le territoire du Grand Sudbury s’est urbanisé, Anne Watelet explique que les ruisseaux Junction et Nolin ont été mal aimés au cours du vingtième siècle. C’est un phénomène qui s'est vécu dans de nombreuses villes abritant des cours d’eau importants.

Vivre au bord de l’eau à mesure qu’on occupe l’environnement, on change la qualité du ruisseau et à ce moment-là, on commence à vouloir le cacher.

Anne Watelet, professeure à l'École de l'environnement de l'Université Laurentienne

La professeure relate l’existence d’un groupe de citoyens qui réfléchissaient à leur cohabitation avec le ruisseau Junction dès les années 1930 ; bien avant la canalisation des deux ruisseaux survenue dans les années 1960.

En retraçant la relation de la communauté avec le ruisseau Junction, Anne Watelet constate un retour du balancier dans l’affection pour ce cours d’eau. Elle voit d’un bon oeil la décision de la ville du Grand Sudbury de découvrir une partie du ruisseau Junction à Garson.

Une photo de l'affiche indiquant les travaux en cours.

La Ville du Grand Sudbury découvre le ruisseau Junction sur une distance de 145 mètres, de la rue Spruce jusqu’au terrain de jeu du parc Lions dans le quartier de Garson.

Photo : Radio-Canada / Sophie Houle-Drapeau

Anne Watelet est aussi membre du conseil d'administration de l’Office de protection de la nature du district de Nickel.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !