•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jonction 11-17

Avec Éric Robitaille

En semaine de 15 h 30 à 18 h

Être bénévole dans une résidence de soins de longue durée de Sudbury en pendant la pandémie

Rattrapage du mardi 15 septembre 2020
Elle pose devant un mur de bois

Nicole Dignard aura 64 ans au mois d'octobre.

Photo : Courtoisie maison de soins de longue durée Finlandia

Nicole Dignard consacre sa vie à prendre soin des autres. En cette période de pandémie, elle est une des rares bénévoles toujours actives auprès des résidents de la maison de soins de longue durée Finlandia.

En temps normal, la maison de soins de longue durée compte plus d’une centaine de bénévoles. Nicole Dignard explique que la plupart d’entre eux sont présents lors des événements d’envergure de la résidence. Les bénévoles qui, comme elle, s'investissent quotidiennement se comptent sur les doigts d’une main.

Le bénévolat au coeur du quotidien

En contexte de pandémie, les événements ainsi que de nombreuses activités pour les résidents ont dû être annulés. Nicole Dignard est l’une des rares bénévoles à pouvoir entrer à nouveau à Finlandia depuis la fin du mois de juillet. Elle raconte que sa température est prise à chaque fois qu’elle entre et que ses déplacements à même l’établissement sont beaucoup plus restreints.

Native de Saint-Charles, à l’est du Grand Sudbury, elle a accueilli chez elle de nombreux enfants en offrant un service de garde. Il y a trois ans, elle a déménagé dans le Grand Sudbury après le décès de son mari et pour se rapprocher de sa soeur.

Elle consacre maintenant plusieurs heures de son temps aux résidents de la maison de soins de longue durée Finlandia. Elle les accompagne chez la coiffeuse ou pour des promenades dans le sentier de Minnow Lake. Elle joue aux cartes ou fait un casse-tête en leur compagnie. Pendant l’été, elle a beaucoup aidé avec le potager de la résidence.

[Les résidents] sont mes amis. Quand ils me voient entrer dans la chambre, tu peux le voir dans leurs expressions qu’ils sont contents de me voir.

Nicole Dignard

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !