•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jonction 11-17

Avec Éric Robitaille

En semaine de 15 h 30 à 18 h

La femme forte acadienne Samantha Belliveau s'installe dans le Nord-Ouest de l'Ontario

Rattrapage du vendredi 4 septembre 2020
Elle porte un poids lourd sur ses épaules. Un juge la suit.

Samantha Belliveau a fait ses débuts chez les femmes fortes professionnelles en 2018.

Photo : Courtoisie Samantha Belliveau

Le Championnat provincial amateur d'athlètes de force se déroule sur le terrain d'un gymnase d'un couple francophone, samedi, à Thunder Bay. La copropriétaire, Samantha Belliveau, explique que le site peut accueillir 100 personnes, dont la quarantaine d'athlètes attendus et les bénévoles.

C’est l’amour qui a amené Samantha Belliveau à s’installer en Ontario. L’Acadienne est tombée sous le charme de l’homme fort de Kapuskasing, Maxime Boudreault, lors d’une compétition nationale il y a deux ans.

Son déménagement dans le nord-ouest de l’Ontario lui permet aussi de vivre pleinement son grand amour pour l'entraînement physique. Elle y consacre maintenant tout son temps que ce soit en tant qu’athlète et aussi en portant le chapeau d’entraîneuse.

Le couple francophone s’est installé à Thunder Bay et a ouvert le gymanse MaximumStrength Performance. Samantha entraîne des femmes de partout au Canada alors que Maxime Boudreault compte aussi des Américains parmi ses clients.

Elle soulève une boîte métallique qui l'entoure.

Samantha Belliveau se classe parmi les femmes les plus fortes au pays.

Photo : Courtoisie Samantha Belliveau

Samantha Belliveau a bien hâte de reprendre les compétitions professionnelles. Elle a fait ses débuts chez les femmes fortes professionnelles en 2018. Grâce à des entraînements variés, l'acadienne participe à des compétitions de powerlifting, de culturisme et de femmes fortes.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !