•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nos jeunes et la pandémie :  l'été de Megan Boulard

Jonction 11-17

Avec Éric Robitaille

En semaine de 15 h 30 à 18 h

Nos jeunes et la pandémie :  l'été de Megan Boulard

Rattrapage du mercredi 29 juillet 2020
Une adolescente souriante debout devant des arbres.

Megan Boulard, 18 ans, de Chelmsford espère pouvoir apprendre de nouvelles langues et continuer de travailler à temps partiel.

Photo : Courtoisie de Megan Boulard

Cet été, Jonction Ontario prend des nouvelles des jeunes de la province pour savoir comment se passe leur été et entendre leurs réflexions sur leur nouvelle réalité dans un contexte de pandémie de la COVID-19.

Megan Boulard est une toute nouvelle finissante de l’École secondaire catholique Champlain de Chelmsford. Durant sa dernière année, elle a assumé le rôle de présidente de son école.

Pour l’adolescente de 18 ans, l’été s’annonce calme. Elle planifie de continuer à travailler à temps partiel comme caissière. Depuis le début de la pandémie, elle a remarqué que les clients sont très vigilants, mais elle admet qu’elle craint toujours de transmettre le virus sans le savoir.

Megan profite aussi de ses vacances pour rendre visite à sa grand-mère. Elles se parlent au téléphone et se voient à travers une fenêtre. Sa grand-mère affiche toujours un gros sourire lorsque sa famille vient la visiter.

Entre son emploi et les visites, Megan espère pouvoir essayer de nouveaux passe-temps comme apprendre de nouvelles langues. Elle souhaite d'ailleurs apprendre le japonais, le latin et l’espagnol.

L’adolescente avoue que sa fin de secondaire ne s’est pas passée comme elle l’avait imaginé. Lorsque les restrictions sanitaires seront réduites et les regroupements permis, elle aimerait organiser un rassemblement avec les autres finissants de son école pour remplacer leur graduation qui a eu lieu de manière virtuelle.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi