•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Draguer différement en temps de pandémie

Jonction 11-17

Avec Éric Robitaille

En semaine de 15 h 30 à 18 h

Draguer différement en temps de pandémie

Rattrapage du jeudi 21 mai 2020
Une personne utilise une application de rencontre sur son téléphone intelligent.

L'utilisation accrue d'applications de rencontres en période de confinement pourrait avoir des impacts positifs sur les relations intimes, selon le sexologue Jacques Babin.

Photo : iStock

Le confinement et les mesures de distanciation physique rendent plus difficiles les rendez-vous amoureux et font monter la popularité des applications de rencontres en ligne.

Une nouvelle façon de faire

Bien que ce soit plus difficile de faire des rencontres et de trouver l'amour en temps de pandémie, le sexologue Jacques Babin se fait rassurant. Il affirme que cette nouvelle réalité aurait des effets positifs pour l'avenir de la drague. Les applications de rencontre comme Tinder sont devenues énormément plus populaires depuis le début des mesures de distanciation sociales. Selon Jacques Babin, la façon dont les gens se servent de ces plateformes a changé aussi. On y prend plus de temps pour apprendre à connaître les gens plutôt que de faire du « magasinage ».

Le désir ne meurt jamais

Jacques Babin affirme que le manque d'intimité et de contact physique ne posera pas un gros problème pour les nouvelles relations. La distanciation sociale signifie que le côté physique des relations devra attendre. Selon le sexologue, cette attente pourrait rendre l'éventuelle rencontre encore meilleure, et la satisfaction émotionnelle remplacerait en attendant le contact physique. Les nouvelles technologies offrent énormément d'activités potentielles à faire à distance; on peut visiter des musées ou jouer à des jeux en ligne, et la communication reste aussi importante que toujours. Jacques Babin suggère de créer des « scénarios d'anticipation » pour planifier le prochain moment ensemble.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !