•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des changements majeurs pour les familles qui ont un enfant qui vit avec l'autisme

Jonction 11-17

Avec Éric Robitaille

En semaine de 15 h 30 à 18 h

Des changements majeurs pour les familles qui ont un enfant qui vit avec l'autisme

Rattrapage du mercredi 25 mars 2020
Marguerite Schabas et son fils Peter

Marguerite Schabas s’inquiète des conséquences à long terme de l’isolement.

Photo : Radio-Canada

L'isolation sociale requise pour combattre la propagation du coronavirus vient modifier toutes les habitudes de Peter, un jeune de huit ans qui vit avec l'autisme.

Pour sa mère Marguerite Schabas, qui travaille à temps plein de son domicile, ce sont des moments épuisants.

C’est très intense, on était déjà en mode survie avant que tout ceci commence et c’est très très difficile.

Marguerite Schabas

Même changer quel couloir il va prendre pour descendre à la récréation, ça peut poser un défi, explique Mme Schabas qui travaille à la Coalition ontarienne de l'autisme. Elle se compte cependant bien entourée et explique qu’elle peut compter sur l’aide de ses parents qui donnent des cours virtuels à ses trois autres garçons.

Mme Schabas s’inquiète néanmoins des conséquences à long terme de l’isolement. On a travaillé très fort, il avait fait tellement de beaux progrès et j’ai tellement peur qu’il perde beaucoup des gains qu’il avait déjà faits, s’inquiète la mère de Peter.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !